Forum en pause. Voir ICI.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez|

ARTÉMIS – such an annoying little girl.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Anonymous
Invité

Invité


ARTÉMIS – such an annoying little girl. Vide
MessageSujet: ARTÉMIS – such an annoying little girl. ARTÉMIS – such an annoying little girl. Icon_minitimeDim 30 Jan - 1:54

IDENTITE




Nom : Blanchet

Prénom :
Alors, elle, c'est Artémis, mais comme c'est laid, long et vieillot, le peuple l'appelle Candy, en référence à son deuxième prénom : Candide. Sinon, les suicidaires peuvent tenter le Arté ou le Mimi, mais faites attention, elle risque de vous lancer à la tête le premier truc qui lui tombe sous la main et ça fait mal. Vous voilà prévenu.
Nom de code : Sweet Pie, parce que la tarte aux pommes, c'est le bien.

Âge : 14 bougies pour Mademoiselle. ~

Nationalité : Française.

Orientation sexuelle : Hétéro.

Métier : Vendeuse au Teddy Bear Paradise.

Plume souhaitée :
Pouvoir transformé au touché des objets quelconques en aliment comestible. Une théière en sucre, une chaise en chocolat ou un tapis en réglisses, tient ! Plutôt sympa, non ?
Plume attribuée : Pouvoir mangé de tout. Bah oui, que ça soit comestible ou non, elle digère tout, Candy ! Elle peut mangé ton pyjama, tes cahiers, tes souliers même, si ça lui chante... Mais le chocolat, c'est tout de même meilleur.
Quartier : Chocolate Town, chez les meilleurs :D
ARTÉMIS – such an annoying little girl. 615109artmis



CARACTERISTIQUES PHYSIQUES



Candy est mignonne. C'est un être nuisible, certes, mais un être nuisible des plus adorables ! Avec son petit visage tout fin et ses joues roses bébé, Candy est la cible parfaite pour les mamies gâteuses en manque d'affection. Son visage régulier est décoré de grands yeux verts frangés de longs cils pâles comparable à deux grosses billes couleur émeraude qui s'illuminent à la moindre occasion. Juste en dessous trône un petit nez retroussé éclaboussé de tâches de rousseurs suivi de près par des lèvres rosées toujours étirées par un grand sourire. Artémis est quelqu'un de très... expressif ? Oui, c'est ainsi qu'on pourrait interpréter l'habitude ma foi étrange de toujours ponctuer ses phrases avec une mimique enfantine qui serait jugé vraiment trop chou sur une enfant de huit ans... Sauf qu'elle s'en va sur les 15 balais, alors les gens ont plutôt tendance à se poser des questions sur ses capacités mentales.

Candy est rousse. Chacun ses défauts. *PAN* Non, sérieusement, ils sont beaux les cheveux d'Artémis. Longs à n'en plus finir, bien épais et toujours soyeux. Il faut dire qu'elle en prend grand soin, sa chevelure étant sans aucun doute sa plus grande fierté ! Candy les brosse méticuleusement tous les matins et les coiffe ensuite avec des accessoires des plus originaux. Des rubans, des barrettes, des oreilles de chat, de lapin, d'ours, tout, mais absolument tout y passe. C'est son côté « stylish » dirons nous. Le plus triste dans cette histoire, c'est que chacun de ses accessoires fantaisistes a sa tenue attitrée. Oui, oui, absolument. Les robes à dentelles, les jupes à rubans, les chemises fleuries, les collants à motifs, vous savez le genre de trucs bien colorés et de très mauvais goût que portait votre grande tante Dorotha ? Ben c'est ça, le style Candy. C'est plutôt pathétique, j'en conviens, mais que dire de plus...

Candy est ridiculement petite. Allez, on lui donne quoi, un mètre cinquante ? Allons y avec ça, je me sens d'humeur généreuse ! Et dire qu'après elle se demande pourquoi les gens la prennent pour une gamine de huit ans, la pauvre chose ! Il faut avouer qu'en plus, elle est vraiment toute plate notre Artémis. Pas de hanche, pas de fesses, pas de seins, une vraie planche à pain, quoua. 8D Alors forcément, lorsqu'elle leur dit qu'elle a 14 ans, les gens la prenne pour une gamine précoce qui tente désespérément de montrer au monde entier qu'elle est une graaaaande fille. Et ça la frustre. Un peu. Au moins, avec la petite taille vient l'agilité, l'art de se fondre dans le décors et de se faufiler à travers la foule. C'est pratique ça, quand on y pense... Ouais, non, être petite ça la dégoûte, point à la ligne.





CARACTERISTIQUES PSYCHOLOGIQUES



CANDY ; LE MODE D'EMPLOI.

Candy, c'est une vraie chieuse. Ça, tout le monde le dit, alors inutile de tourner autour du pot plus longtemps. Elle vous pourrit la vie sans même sans rendre compte, elle détruit votre espace vitale sans le moindre remord, et après, elle vient vous harceler pour que vous l'aidiez à résoudre un problème de math. Est-ce qu'elle le fait exprès ? Non. Candy, elle est juste littéralement incapable d'être invisible. Elle est toujours là, trop souriante, trop bavarde, trop présente, à vous poser toutes les questions existentielles débiles qui sortent de son esprit dérangé. Pour elle, c'est une façon de vous démontrer son affection, mais malheureusement, le peuple ne comprend pas. Personne ne lui a jamais appris à aimer correctement, vous voyez ? Ce qui fait d'elle une pure masochiste, une glue de la pire espèce; plus vous la repousser, plus elle colle. Mais il ne faut pas lui en vouloir à cette pauvre chose, elle est juste complètement à côté de la plaque, dans son monde à elle. Lui donner de l'attention, c'est un peu comme lui donner un cookie ou un câlin, ça la rend si heureuse qu'elle en redemandera encore et encore... Jusqu'à ce qu'une violente envie de la balancer en bas des escaliers s'empare de son interlocuteur. C'est à ce moment-là qu'elle a tendance à se replier et partir à la recherche d'une nouvelle victime.

Son constant besoin d'attention mis à part, la plupart des gens s'accordent pour dire que Candy est une fillette adorable. Bon, niveau maturité, c'est plutôt pathétique et on ne peut pas dire qu'elle soit très brillante, mais une fois qu'elle a calmé ses ardeurs, la chose devient presque attachante. Comme un petit animal de compagnie, en fait. Elle gravite autour de vous en agitant la queue et en tirant la langue, à la recherche d'un quelconque signe de gentillesse. Pourquoi est-ce qu'elle fait tout ça ? Très simple, ridiculement simple, même ; elle n'a aucune confiance en sa petite personne. Bien qu'elle tente de masquer cette insécurité avec ses monologues survitaminés complètement absurdes, ses éclats de rire exagérés, son sourire éclatant et ses jeux-de-mots à deux balles, personne n'est dupe. Cette gamine, elle devient complètement perdue lorsqu'elle se retrouve toute seule. Sans aucune attention, elle n'a plus de repères, elle suffoque. On peut lui hurler des injures, la frapper ou la menacer, elle s'en fiche, mais l'ignorer, ça jamais. Jamais, jamais, jamais. Simplement le fait d'y penser lui donne des frissons, si c'est pas un peu triste.

Après avoir rencontré Artémis, le peuple tire la conclusion très simple qu'elle est incapable de détester quelqu'un. Mauvaise analyse, Candy est définitivement capable de mépriser quelqu'un et souvent, cette haine est irrévocable. Ce qui est vrai, par contre, c'est que le choix de ses ennemis est disons assez... Random ? Hum, plutôt, oui. Elle les choisit sans raison valable, en se basant sur des arguments des plus futiles et farfelus – pour ne pas dire débiles. « EH, OH TOI LÀ ! Ouais, toi. Je t'aime pas, okay ?! (…) Pourquoi ? Ben... Tes chaussettes, là, elles sont bleues, non ? (...) Bah voilà, s'pour ça que j'te déteste ! Allez, a+ crétinuuus ! 8D » … Ahem, décidément, elle ne fait jamais rien correctement, cette pauvre enfant. Mais rassurez-vous, la plupart du temps, Candy se contente de lancer à ses victimes des regards bien noirs ou des grimaces enfantines. Il est plutôt rare qu'elle se donne la peine de beugler des insultes – minables – à leur encontre, car elle et sa maturité légendaire sont bien au dessus de tout ça, voyons !

Artémis Candide Blanchet, elle est pathétique, elle le sait et elle le vit très bien, merci.

CANDY; LES ERREURS DE FABRICATION.

1. La gamine éprouve une obsession limite malsaine envers les lignes de trottoirs. Elle est littéralement traumatisée par la pensée fataliste de marcher par mégarde sur l'une d'entre elles.
2. Candy a longtemps essayé d'éliminer le chiffre 3 de sa vie. « ♪ 4 x 1 = 4, 4 x 2 = 8, 4 x 4 = 16 ~... » Mais rassurez-vous, elle a abandonné cette idée, se contentant maintenant de vouer une haine des plus féroce à ce chiffre maudit.
4. Notre chose passe souvent du coq à l'âne – ou de la poule au cheval, comme elle le dit si bien – sans aucun signe avant-coureur. Avoir une discussion sensée avec elle relève de l'impossible.
5. Lorsque quelque chose la surprend, elle plisse les yeux en dodelinant la tête.
6. A 14 ans, la collection de peluches de Mademoiselle s'élève à exactement 299,5 spécimens, M. Lapin ayant perdu sa tête il y a peu de temps suite à un accident dont les circonstances restent encore quelque peu nébuleuses.
7. Elle abhorre tout ce qui est jaune à pois mauve.
8. Candy, elle parle fort. Trop fort. D'ailleurs, plus vous êtes proche d'elle, plus elle gueule, cette idiote. Alors, prenez vos distances, c'est mieux.
9. Selon l'opinion publique, il est mieux de se faire mépriser qu'aimer par Candy. La raison me paraît évidente.
10. Artémis vénère les écureuils, mais au contraire, déteste les canards. Personne n'a jamais osé lui demander pourquoi.
11. Lui donner le choix entre un cookie ou une crème glacée, ça la rend complètement cinglée, alors offrez lui les deux, c'est mieux.







HISTOIRE



Artémis Candide Blanchet, née un 29 février d'une mère égocentrique et hypocondriaque qui répond au doux prénom de Berthe ainsi que d'un père obsédé par son boulot d'avocat raté qui obligera sa femme et sa fille à le nommer Maître Blanchet jusqu'à la fin de sa misérable existence, était prédestinée à être une enfant différente. Dès son tout jeune âge, la fillette sembla atteinte par l'obsession malsaine d'obtenir l'attention et l'assentiment de ses géniteurs. Pour y parvenir, ses tactiques étaient des plus spectaculaires. Un jour, elle sauta six marches d'un escalier roulant, se cassant le bras par la même occasion, une autre fois, elle cacha les pilules anti-dépressives de sa mère, les monnayant contre une histoire avant d'aller se coucher. Après, il eut les nombreuses fois où mademoiselle, croyant bien faire, coloria sur les dossiers hyper-importants de son paternel qui, en découvrant avec horreur les dégâts causés par sa démone de fille, lui promit de la traîner en justice le jour de sa majorité. Vous comprendrez qu'avec des parents pareils, l'équilibre mental précaire de notre pauvre petite chose ne pu que s’aggraver au fil du temps. Elle passa les cinq premières années de sa vie confiner dans une petite maison douillette dont l'apparence charmante contrastait grandement avec l'atmosphère pesante qui y régnait. C'est entre les crises imprévisibles de sa mère et l’horaire chargé de son père que la fillette apprit ce qu'était vraiment l'abandon et le rejet. Plus le temps passait, plus elle devenait invisible et plus le besoin d'attention se faisait fort. La gamine se mit donc à embêter de plus en plus les habitants de la maisonnée. Une réaction peut-être égoïste, mais que voulez-vous, ce n'était qu'une enfant, une enfant qui tentait désespérément qu'on la remarque. Qu'on la prenne dans ses bras. Une enfant qui voulait simplement qu'on l'aime.

Puis, vint enfin le jour de son entré à l'école. Sa mère passa la semaine précédant le jour fatidique à tenter en vain de convaincre son mari que leur fille pouvait très bien suivre des cours particuliers à la maison. Pour appuyer son idée, elle prétexta que l'école était un lieu malsain empli de violence qui pervertirait leur adorable et innocente petite Artémis. Quelle mère admirable n'est-ce pas ? En fait, sous ce discours endiablé se cachait la peur irrationnelle des bactéries et maladies qui circulent habituellement dans les corridors des écoles. Bien moins remarquable, non ? Toujours est-il que la proposition fut rejetée par le père de famille qui, lui, avait bien hâte de voir la gamine déguerpir de la maison. Et c'est ainsi qu'Artémis fit ses premiers pas dans le monde réel, bien loin de l’extrême tension familiale quotidienne, quoique tout aussi angoissant. Artémis se révéla être une piètre étudiante extrêmement rêveuse et pleine d'imagination qui pouvait parfois se révéler exécrablement obstinée. Demandez à la malheureuse jeune femme qui tenta vainement de lui apprendre à compter. « Alors, Artémis, dis-moi, à la maison, il y a toi, ton papa et ta maman, non ? - Mmh, mouiii. - Si on fait le calcul, papa plus maman plus Artémis, combien êtes-vous dans la famille ? - … 4 – 1 :) - Ce qui donne ? - 2 + 1 8D – Artémis =____=... » Rien à faire, la gamine refusa de prononcer le chiffre 3, allez savoir pourquoi.

Les années passèrent, la fillette grandit – un peu – et ne devint ni plus brillante, ni plus mature, d'ailleurs. Toujours à suivre les autres en racontant des histoires n'ayant ni-queue ni-tête, à dormir en cours, à dédaigner le 3 et à embêter ses parents. « Tu sais quoi maman ? Aujourd'hui, à l'école, le méchant prof de math, tu te rappelles, le gros laid, avec un nez rouge ? Non ? Tant pis. Toujours est-il que ce crétin nos a donné un test surprise sans nous prévenir d'avance, tu te rends compte ?! :O – *Marmonnements indistincts * – Je sais, c'est scandaleux ! Bref, moi et mes potes, pour lutter contre l'assuje.. l'attuje.. l'assutetisement ? Ahem, l'esclavage des étudiants, on a décidé que j'irais décorer son bureau avec du papier d'toilette. Sauf qu'il m'a pris en plein acte de rébellion, alors j'ai droit à une réflexion de 700 mots sur les effets du gaspillage de papier sur environnement. Cool, non ? - ...Écoute, Artémis, maman a très très mal à la tête et même si les médecins affirment qu'ils ne voient rien, je suis persuadée que le cancer du cerveau me guette. Alors, laisse-moi mourir en paix, par pitié, et va raconter ça à ton père, tu veux bien ? – D'accord, mais je t'avertis, il y a de fortes chances qu'il se mette à hurler. :3  » Effectivement, le mal de tête déjà insupportable de la madone ne fit qu'empirer ce soir-là, sans doute amplifié par les rugissements colériques de son adorable mari.

Peu après cette joyeuse anecdote reflétant parfaitement la merveilleuse relation familiale qu'entretenaient les Blanchet, Artémis reçue une lettre. Une lettre contenue dans une très belle enveloppe, une enveloppe si belle que Candy se contenta de la regarder un instant avant de l'oublier dans sa chambre. En fait, elle était toute simple, l'enveloppe, mais Candy avait la flemme de l'ouvrir, vous voyez ? Il faut dire que cette journée-là, elle avait l'esprit ailleurs. La jeune fille avait passé l'après-midi à harceler son père pour qu'il lui achète encore une énième peluche. Celui-ci, excédé, avait fini par lui demander avec la plus grande délicatesse « Mais a quoi ils te servent tes putain d'animaux remplis de tissus, hein ?! T'as 14 ans, bordel de merde ! - … Ben, ils m'aiment, eux. Pas comme toi et maman. » Sur cette affirmation, la jeune fille s'était avoué vaincue et avait pris les jambes à son cou pour se réfugier dans sa chambre et y passer la soirée méditer sur un nouveau plan d'attaque. En manque d'inspiration, notre chieuse de première décida d'ouvrir la mystérieuse lettre. Je vous épargne les détails sur la fouille archéologique qui suivit cette décision et me contenterai de vous apprendre que la lettre fut finalement retrouvée dans le panier à linges sales de la demoiselle. Tandis que son adorable fille jouait à cache-cache avec une enveloppe, Maître Blanchet – laissé pour mort dans le salon – ressentit pour la première fois un élan de culpabilité envers sa fille. Cette nuit-là, incapable de dormir, il prit une grande décision.

Le lendemain matin, avant même que les oiseaux piaillent leur douce mélodie matinale, le piètre avocat se dirigea d'un bon pas vers la boulangerie la plus proche. Il y acheta de tout. Des pâtisseries de toutes les couleurs, des brioches caramélisées aux odeurs envoutantes, du bon pain frais du jour et se fut tout juste si la pauvre boulangère ne dut l'empêcher d'acheter l'entité du magasin ! Satisfait, il refit le chemin inverse, s'arrêtant au passage dans un magasin de jouet où il dénicha la perle rare, un immense écureuil tout pelucheux aux grands yeux de verres. De retour à la maison, il gravit avec enthousiasme l'escalier, un plateau rempli de pâtisseries en équilibre sur une main, l'énorme peluche dans l'autre. C'est toujours avec entrain qu'il ouvrit la porte de la chambre de sa fille en hurlant « Bon matin, ma chérie ! » et c'est avec stupeur qu'il découvrit le lit de sa progéniture vide, les couvertures bien alignées et les animaux de tissus bien rangé sur l'étagère. Pauvre Maître Blanchet, encore une autre cause de perdue ! Désormais, la chaire de ta chaire vit parmi les fous et tu ne peux t'en prendre qu'à toi-même ~ ♥





DERRIERE L'ECRAN



Âge : 14 ans, comme ma chose. 8D

Comment avez vous découvert ce forum ? Oulaaah. Eum, bah, je sais plus. T___T *PAN*

Première impression ? Un joli design, une super intrigue, donc forcément j'aime, j'aime, j'aime :3

Vous pensez être très présent/assez présent/pas trop présent ? : Assez présente, je crois, mais ça dépend toujours de mon horaire d'école...

Autre chose ? [Okay by Aria ♥ Becky, Allan > =b]


Dernière édition par Artémis C. Blanchet le Mer 2 Fév - 15:18, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité

Invité


ARTÉMIS – such an annoying little girl. Vide
MessageSujet: Re: ARTÉMIS – such an annoying little girl. ARTÉMIS – such an annoying little girl. Icon_minitimeDim 30 Jan - 9:41

Bienvenue parmis nous !

Je veux savoir qui est sur ton avatar. Elle est trop choupinette la fille ! Le code est bon ! C:
Revenir en haut Aller en bas

Luca Brunner

Feathers Road

Feathers Road

Masculin
Messages : 105
Age : 25
Date de naissance : 19/07/1993
Nom de Code : Lucky Woodpecker
Quartier : Feathers Road <3
Plume : Chance + Création de Talismans

ARTÉMIS – such an annoying little girl. Vide
MessageSujet: Re: ARTÉMIS – such an annoying little girl. ARTÉMIS – such an annoying little girl. Icon_minitimeDim 30 Jan - 11:23


Hello et bienvenue!

J'adore ton avatar, j'adore ton perso, et surtout ta fiche m'a fait bien rire! Bonne chance pour la fin, j'ai hâte de lire l'histoire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aria Silvery

Avenue of the Roses
Administratrice

Avenue of the RosesAdministratrice

Féminin
Messages : 1500
Age : 22
Date de naissance : 14/11/1996
Nom de Code : Silver Rose
Quartier : Avenue of the Roses
Plume : Dessins animés

ARTÉMIS – such an annoying little girl. Vide
MessageSujet: Re: ARTÉMIS – such an annoying little girl. ARTÉMIS – such an annoying little girl. Icon_minitimeDim 30 Jan - 11:27

[Bonjour et bienvenue sur Esplumoir ~
Sache que... j'adore ton personnage (une adorable chieuse ♥) et ton avatar est juste très très beau *o* Voilà, encore bienvenue parmi nous, j'espère que tu t'amuseras bie-en ♫]




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Anonymous
Invité

Invité


ARTÉMIS – such an annoying little girl. Vide
MessageSujet: Re: ARTÉMIS – such an annoying little girl. ARTÉMIS – such an annoying little girl. Icon_minitimeDim 30 Jan - 14:37

Faisons dans l'original 8D
Bonjour eeeet bienvenue sur Esplumoir ♥
C't'une jolie fiche que nous avons là, vivement l'histoire !

*fuit*
Revenir en haut Aller en bas

Alix D. De Vladinck

Avenue of the Roses
Admin tonique

Avenue of the RosesAdmin tonique

Féminin
Messages : 400
Age : 22
Date de naissance : 12/02/1997
Nom de Code : Pink Narciss
Quartier : Avenue of The Roses
Plume : Lévitation & Empathie avec les animaux - Black Star ♥

ARTÉMIS – such an annoying little girl. Vide
MessageSujet: Re: ARTÉMIS – such an annoying little girl. ARTÉMIS – such an annoying little girl. Icon_minitimeDim 30 Jan - 14:47

Choupinou ♥
CT, ceylebien. ♪ Tu veux un bonbon ? ☼



[Edit : Nyaaaaaaaaaaaaaah ♥ Suis trop conne ! \o/ J'me suis trompée de compte xD C'est Seb qui propose les bonbons, pas Alix ! /pan/]


Vava by Mi-sama ♥


Dernière édition par Alix D. De Vladinck le Dim 30 Jan - 17:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Anonymous
Invité

Invité


ARTÉMIS – such an annoying little girl. Vide
MessageSujet: Re: ARTÉMIS – such an annoying little girl. ARTÉMIS – such an annoying little girl. Icon_minitimeDim 30 Jan - 16:49

Onw, merci tout l'monde :3 ♥

Flora ~ Je ne connais pas le nom du personnage, mais j'ai le nom de l'artiste, c'est Pechika :)
Alix ~ Yaaaah, CT POWER *____* Et je veux bien un bonbon :D Gnagnagna . 8D
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité

Invité


ARTÉMIS – such an annoying little girl. Vide
MessageSujet: Re: ARTÉMIS – such an annoying little girl. ARTÉMIS – such an annoying little girl. Icon_minitimeMer 2 Fév - 5:57

*Double post, pas tapper é____è*
Juste un p'tit up pour dire qu'à priori, ma fiche est complète sauuuuf... Pour le métier. >.>' Je sèche un peu je dois dire u___u' Donc, je donne un cookie à la personne qui me donnera une idée de génie pour le boulot que pourrait faire ma Artémis :3 ♥
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité

Invité


ARTÉMIS – such an annoying little girl. Vide
MessageSujet: Re: ARTÉMIS – such an annoying little girl. ARTÉMIS – such an annoying little girl. Icon_minitimeMer 2 Fév - 8:04

La CUCNT ! La confrérie unie contre le nombre trois !

Je plaisante. Tu pourrais vendre des gâteaux ou des peluches...
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité

Invité


ARTÉMIS – such an annoying little girl. Vide
MessageSujet: Re: ARTÉMIS – such an annoying little girl. ARTÉMIS – such an annoying little girl. Icon_minitimeMer 2 Fév - 15:21

OWIIII *_____* /pan/

*Donne un cookie à Flora* Merci, je pense qu'elle devrait être capable de vendre des peluches, c'est simple comme boulot. 8D Édité ~ :)
Revenir en haut Aller en bas

Becky Bloom

Feathers Road
Admin Poulpovore

Feathers RoadAdmin Poulpovore

Féminin
Messages : 438
Age : 21
Date de naissance : 25/06/1997
Nom de Code : Tiger Bird
Quartier : Feathers Road
Plume : Amnésie

ARTÉMIS – such an annoying little girl. Vide
MessageSujet: Re: ARTÉMIS – such an annoying little girl. ARTÉMIS – such an annoying little girl. Icon_minitimeMer 2 Fév - 17:56

Bonjour ~

Je vois que tu as déjà de la popularité ~
Bienvenue à toi !

Je me suis bien amusée à lire ta fiche je dois le dire. xD
Elle est bien écrite et toussa.
Et y'a pas de fautes d'orthographe, ce qui est très bien. ~

Je pense que ça va être un perso interressant pour la suite ~
Donc, je peux te valider !

J'espère que tu t'amuseras beaucoup parmi nous !
N'oublie pas de réserver ton avatar et de créer ta fiche de liens ~




She looks like a doll but she is also wild as a tiger
ARTÉMIS – such an annoying little girl. 2484858fx8vytujpuARTÉMIS – such an annoying little girl. 2530946phl4q9zvocARTÉMIS – such an annoying little girl. 2530950q8pu18raj2ARTÉMIS – such an annoying little girl. 2530952s0y926f1eb

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




ARTÉMIS – such an annoying little girl. Vide
MessageSujet: Re: ARTÉMIS – such an annoying little girl. ARTÉMIS – such an annoying little girl. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

ARTÉMIS – such an annoying little girl.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
— Esplumoir ; ::  :: 
La décharge
 :: Fiches
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit