Forum en pause. Voir ICI.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Melody L.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Melody L. Dim 6 Fév - 19:58

IDENTITE




Nom : Herson, un nom qui fait penser à personne, ce qui a fait qu'à l'école primaire les mauvaises langues avaient tendance à l'embêter avec des phrases types : « - Tien, c'est Melody.- Melody qui ? - Melody personne voyons ! »

Prénom :Melody Lan, mais elle est appelée Melody L. ou encore Melody. Bien qu'elle n'aime pas les surnoms parfois des gens ont tendance à la surnommer Mel' ou Melo, ce qui est loin de lui plaire comme dit précédemment, mais depuis le temps elle arrive à le supporter.

Nom de code : Narcissus peak narcisse à pic

Âge : Elle s’approche des 16 ans.

Nationalité : Française, avec du sang anglais coulant dans ces veines. Mais elle parle aussi espagnole, anglais et couramment Français -même si ce n'est pas la question, j'le précise-

Orientation sexuelle :Hétérosexuelle.

Métier : Melody est banquière, elle gère l'argent qui circule sur l'île. Mais elle détient un rôle dans l'illégale en détournant de l'argent pour fournir les commerces frauduleux.

Plume souhaitée :
Persuader:
 

Plume attribuée :
Plume d'observation:
 

Quartier : Avenue of The Roses



CARACTERISTIQUES PHYSIQUES




Des vêtements de bon gout, des coiffures somptueuses et un style d'ensemble harmonieux, pas de doute, vous vous trouvez devant Melody, celle-ci détient une garde-robe variée qui est constituée principalement des robes arrivant aux genoux. Mais pour les jours plus froids elle a des vestes, des pantalons longs, des hauts et pleins d'autres habits qui, même s'ils ne sont pas très beaux sont chaux et passent inaperçue dessous un joli pull à manche longue et un coup de retouche par le styliste du coin. Les habits qu'elle a sont faits pour aller avec sa silhouette élancée mais aussi et surtout ils sont faits pour ne pas gâcher tout le charme qui réside dans ses cheveux... particulier.

Mais venons-en plutôt à sa tête, depuis qu'elle s'est teint les cheveux en rose pour attirer l'attention et qu'on lui a dit que cela lui allait bien, elle a de longs cheveux qui sont tantôt rose pâles, tantôt rose foncé -mais, sans jamais passer par le rose fushia dont elle a horreur, ou si c'est le cas elle remet une couche de teinture-. La jeune fille les laisse souvent détaché pour les sentir voler au vent, mais parfois il lui arrive de mettre quelques accessoires, comme un sert-tête ou une pince pour les retenir. Elle a par contre laissé la belle couleur de ses yeux qui sont bleus turquoise, teinté de bleu couleur saphir et nuancé de bleu marin, parfois, dans des cas rares on arrive même à trouver du bleu ciel. On a constamment l'impression que l'intérieur de ses grands yeux sont en mouvement et à cause de cela on s'y perd facilement quand on la regarde directement par ses pupilles. Autour, on trouve des sils qui même sans maquillage sont longs et fins, ce qui donne un charme en plus à son regard.

Comme dit précédemment en haut, elle détient un corps fin, à la limite d'être maigre sans l'être et qui a des formes généreuses au niveau de la poitrine, comme pour toutes les filles adolescentes. Melody est assez petite, ce qui la gène pour effectuer certaines choses, mais elle n'est pas extrêmement petite et ne perd pas espoir, car elle sait que sa croissance n'est pas encore finie et qu'en conséquence, ce n'est pas sa taille définitive. Les parties de son corps sont de tailles normales pour la taille qu'elle a, mais ses doigts sont plus étroits que la moyenne et plus long aussi, comme si elle avait fait du piano, ce qui n'est pas le cas. Quand on la croise et qu'elle marche, on la voit bouger d'une démarche gracieuse et souple, avec des gestes fluides et précis. Cela doit être une des seules choses dont elle est fière chez elle, il lui arrive même de regretter ce qu'elle avait dit à sa mère quand celle-ci l'avait obligé à prendre des cours de danse, car si elle ne les aurait pas pris, elle n'aurait pas tous ces regards fixés sur elle quand elle se déplace.. et au bout d'un moment, c'est qu'on prend gout aux regards mi-admiratifs mi-jaloux que nous lance les autres.




CARACTERISTIQUES PSYCHOLOGIQUES




Si on la rencontre sans savoir son véritable caractère on pourrait dire que c'est une parfaite fille à papa, ce qu'elle devrait être mais qu'elle n'est pas, au premier abord elle parait quelqu'un de naïve, de bien élevé et qui est sûr d'elle. On s'aperçoit très vite que c'est faux, mais à ce moment-là c'est peut-être déjà trop tard, elle vous aura sûrement déjà manipulé ou réussit à extirper quelque chose de vous. Sinon, quand on la découvre réellement on se rend compte qu'elle est intelligente, mais qui dit intelligente dit aussi rusée et même si ce n'est pas forcément vraie elle n'échappe pas à cette règle et quiconque qui l'ait rencontré et qui se soit fait rouler par Melody le confirmera. Parfois, elle peut se montrer extrêmement égoïste, elle peut manipuler les gens rien que pour son confort personnelle sans avoir de remords ensuite. D'autres fois, elle n'osera même pas prononcer un petit mensonge ou faire semblant d'être triste, pourtant elle peut le faire de façon très convaincante. Quand elle sourit, derrière, elle peut renfermer de la tristesse, mais elle n'en montrera rien, la jeune fille n'aime pas étaler ses sentiments et surtout, elle trouve que cela n'attire que des problèmes. D'ailleurs, les gens ont plus tendance à faire confiance aux personnes souriantes qu'aux personnes tristes, comme ils ont plus de facilités à aborder les inconnues quand ceci sont bien habillés et qu'ils ont l'air aimable, même si peut-être que dessous ce n'est pas le cas. La française a parfois une façon étonnante de penser, de faire ou d'agir. Mais, même si les autres trouvent ce comportement bizarre elle continue de se comporter comme telle, car cela étonne toujours celui ou celle qui est en face d'elle, tout simplement car il ou elle n'a pas l'habitude de voir ou d'entendre ce genre de choses. C'est à cause de ça qu'elle cherchera toujours des solutions que personne n'avait pensé avant elle, parfois de la pure folie parfois quelque chose de sage, mais ses solutions dérisoires et étonnantes marchent pour la plupart, même s'il y a des enchevêtrements de circonstances ensuite.

Melody est souvent sur ses gardes, sur sa défensive, près à attaquer -moralement- au moindre instant, elle ne vous confiera jamais quelque chose avant que vous ayez eu sa pleine confiance, qui est sûrement très dure à obtenir, car elle ne fait confiance à personne, elle trouve que c'est la chose la plus idiote à faire, car tout le monde peut se retourner contre elle à tout moment. Cette absence de confiance venant de sa part fait qu'elle quelqu'un de solitaire, qui ne parle pas beaucoup, ou que pour dire quelque chose d'important. Mais aussi et surtout cela fait qu'elle n'a pas beaucoup d'amis, pourtant elle pourrait s'en faire facilement, il suffirait juste qu'elle parle aux autres, car les sujets de conversations, elle les trouve sans problème, mais la jeune fille préfère écouter et regarder que de parler, car on en apprend beaucoup plus et apprendre elle aime ça. Toutes les informations qu'elle apprend, elle les range dans des dossiers, ça peut paraître bizarre, mais elle trouve que cela est plutôt utile, plus on en sait sur quelqu'un ou sur quelque chose et plus on peut savoir à quel point il faut se méfier de lui. C'est ainsi qu'avec ses dossiers, qu'elle range dans une étagère spéciale, caché aux regards de tout le monde grâce à une autre étagère qui se trouve devant, elle arrive à en savoir beaucoup sur une personne, rien qu'en écoutant son entourage. Cela peut se révéler pratique quand on veut obtenir quelque chose de quelqu'un avec un chantage.

Le temps lui à appris la patience, elle attend donc, toujours, sans jamais se plaindre, des nuits et des jours si c'est nécessaire même parfois plus, mais cela ne la dérangera pas, rien ne la dérange, rien ne l'a jamais dérangé. Parfois, alors qu'on croit qu'elle est redevenue la gentille et naïve petite fille qu'on croyait qu'elle était au début, on la découvre encore sous un nouveau visage, différente de l'illusion de la gentille petite fille, différente de la manipulatrice égoïste. On découvre une Melody rebelle, qui n'en fait qu'à sa tête, sans écouter personne, une Melody qui n'aime pas se faire marcher sur les pieds et qui n'hésitera pas à utiliser tous les moyens qu'elle connait pour accéder à ses objectifs. Sur ce point-la on croirait que la manipulatrice est de retour mais, ce n'est pas vraiment pareil, cette fois elle peut même aller jusqu'à se battre ou à utiliser des chantages, de gros chantages pour obtenir ce qu'elle veut. Et qui la critiquera, aura affaire soit à un de ses couteaux qu'elle a toujours sur elle au coup où elle tomberait sur des gens malveillants, soit à sa mauvaise langue, ce qui n'est pas forcément mieux quand on voit comment elle arrive à convaincre que telle ou telle personne est un espion du quartier d'à côté et que celle-ci ce fait taper dessus par la faute de Melody jusqu'à ce qu'on s'aperçoive que l'information est fausse. Elle ne cache pourtant pas un cœur de pierre, quand elle le veut elle peut être quelqu'un d'attentive et de compréhensive, mais ces moments restent rares, car pour montrer ces deux qualités il faut parler et parler... elle déteste ça. Mais sous son tempérament de dure à cuire, on peut découvrir une Melody fragile, peureuse, qui ne fait ça que pour se protéger, ce qui est vrai en un certain terme, car à force il y a une certaine rumeur autour d'elle comme quoi ce serait quelqu'un à éviter, mais la plupart des gens ne font pas attention à cette rumeur et trouve seulement Melody mystérieuse. Quelques fois, elle s'enferme chez elle et elle se met à pleurer pendant quelques jours, sans sortir de chez elle, même pour aller au travail, mais elle a vite fait de rattraper ces journées de travail en moins, car le travail l'aide à oublier son ancienne vie, c'est ainsi qu'elle peut travailler une journée -presque- entière et ne s'arrêter que le soir vers 22-23 heures.

Dans les moments où elle a peur ou où elle panique elle se met à chanter, certaines personnes pleurent, mais elle, elle se réfugie dans son monde de la chanson et elle oublie ce pourquoi elle a eu peur, dans ces moments-là elle ne pense qu'à chanter et à rien d'autre. Cela peut paraître bizarre de la voir chanter, car personne n'aurait pus imaginer qu'elle a une voix aussi belle. Mais pourtant les faits sont là, elle chante merveilleusement bien et même si elle cache son talent aux autres il est facile de la surprendre à chanter, il suffit de la suivre lorsqu'elle se trouve dans un parc ou d'attendre qu'elle soit dans un endroit où elle est sûre de ne trouver personne. Les autres en la voyant chanter, paraisse toujours surpris, comme si cela était impossible pour Melody de chanter, pourtant son nom témoigne que si, mais à force, personne ne fait plus attention au nom. La jeune fille par contre, fait toujours attention aux noms des gens qu'elle rencontre, en partie pour le noter dans ses dossiers et en partie pour essayer de deviner le caractère de la personne en fasse d'elle. Sa plume l'aide bien dans ses devinettes, car souvent, la plume des gens est proche de leur caractère. Après avoir déterminé le caractère de la personne d'en face elle s'amuse à essayer de prédire ses actions, elle trouvait "amusant" de voir comment se comportait les gens dans tels ou tels situations et au fil du temps elle a obtenu une certaine maîtrise dans ce genre de choses et à vu que selon les caractères, les gens pouvaient réagir différemment. Parfois elle a tort, parfois elle a raison dans ses "prédictions", mais quand elle a tort elle ne se vexe pas et ne dit pas tout haut « ce n'est pas du jeu », serte elle est joueuse, mais elle n'est pas mauvaise perdante pour autant, pour elle, le principal c'est d'essayer de gagner -et non "le principale c'est de participer", à quoi servent les jeux si ce n'est pas pour gagner ?- et même si elle a l'esprit de compétition, elle sait se retenir en cas de défaite, qui n'arrive que rarement, la plupart du temps elle arrive à gagner, surtout grâce à son esprit stratégique et calculateur, car niveau physionomie son corps n'ait pas des plus surentraînés sans être non plus complètement sans muscles.








HISTOIRE



Melody ouvrit son journal d'un geste doux pour ne pas l'abîmer, après tout, s'était une des seules traces qui lui restait de sa vie d'avant, sinon elle n'avait plus que sa mémoire et son cousin. La jeune fille laissa son doigt glisser le long du bord puis tourna la page pour lire l'écriture désordonné qui avait été la sienne.

"‘‘La vie est fondé sur un mensonge’’
La vie est entourée de mensonge, se fut la première sagesse que j'entendis de ma vie, la vie n'est qu'un mensonge...toute votre existence vous la passez dans l'ignorance, sans savoir ce qu'il se passe, mais pourtant des gens le savent, ils le savent mais n'en disent rien, ils ont peurs de ce qu'on pourrait faire d'eux en sachant qu'ils le savent. Les gens qui savent sont rares, ils se cachent et se terrent chez eux, si bien qu'on les oublie, pourtant les personnes normales devraient se méfier de ce que ces gens qui savent peuvent faire, mais ils ne savent même pas qu'ils existent. Pourtant, si ces anormaux le voulaient, certains pourraient renverser plusieurs pays, mais ils n'en font rien, ou si, ils utilisent leurs pouvoirs pour se taper dessus, comme des gamins.. ce qu'ils sont. Alors, la plume au lieu d'être quelque chose d'utilitaire devient simplement quelque chose de.. magique.

04/07/2006
Un cri, un seul. C'est seulement ce petit cri qui changea l'histoire de plusieurs personnages, dont je vais te raconter leurs histoires en même temps que la mienne. Ce petit cri, c'est moi qui le poussa, ou plutôt mon moi d'avant, à cette époque je n'étais pas encore en âge de penser. J'étais petite, sans un seul cheveu avec un aire incroyablement.. naïf, cette aire je l'ai gardé, mais sans garder le défaut qui va avec, la naïveté. Ma mère était là aussi, me regardant des mêmes yeux que quand elle me regarde encore aujourd'hui, ce regard était doux et remplie d'amour, tout ce que je déteste, mais je ne lui en veux pas, toutes les bonnes mères sont là pour donner de la joie et de l'amour à ses enfants et même si je suis contre ce principe, je lui en suis plutôt reconnaissante, elle comble le vide laissé par mon père. Celui-ci travaille comme deux depuis que sa femme, Madame Elodie, ma mère, a son congé maternité. Je ne le vois presque jamais, je n'ai presque jamais rien partagé avec lui et je lui en veux pour ça. Peut-être qu'il me gâte beaucoup, mais ces absences sont dures à supporter, surtout quand on est fille unique, heureusement j'ai mes nombreux cousins et cousines sur qui je peux compter. Demain, il y a Emma, Pénélope, Thibaud et Jean qui vont venir dormir à la maison car leur mère et à l'hôpital et qu'ils n'ont plus de père. Je les aime bien, c'est mes cousins préférés, en partie car ils viennent souvent à la maison, ça doit être à cause du fait que leur mère se drogue, mais je n'ai pas le droit de le leur dire et tout le monde dans la famille essaye de le leur cacher, c'est bien dommage, ils l'apprendront un jour ou l'autre et mieux vaux qu'ils ne soient pas pris en traître.

19/09/2006

La mère de mes cousins est morte, ou plutôt elle est entièrement morte, car elle était déjà sous perfusions depuis plus de deux semaines et tout le monde savait qu'elle allait y passer. J'aurais aimé qu'ils restent chez moi, mais mes parents ont refusés, qu'ils sont sots, la nourriture et les objets ne s'achètent qu'avec de l'argent alors que l'affection familiale ne s'achète pas, elle se gagne ou se perd, et une fois qu'on l'a perdue on ne peut plus la récupérer. Ils sont tous les quatre dans un orphelinat pas loin du quartier où j'habite, leurs pensions ont déjà été payé pour quelques années par leur mère, mais le reste des années qu'ils resteront là-bas seront payés par leur famille, celle qui les a trahi en les laissant pourrir dans cette orphelinat. Je n'ai pas beaucoup pleuré la mort de ma tante, dans l'église j'ai simplement versé de fausses larmes et tout le monde n'y a vu que du feu, j'ai même eu le droit à quelques sous d'une vieille dame dont le commentaire était le suivant : « Pauvre petite, tu dois être effondré, cela ne rachètera pas la mort de Madame Guillmard, mais avec tu pourras t'acheter une poupée avec qui pleurer ». En reniflant, j'ai accepté son argent et elle s'est éloignée avec un sourire aux lèvres, comme si elle avait fait une bonne action. En rentrant à la maison, ma mère, en voyant mes joues rouges et mes yeux embués de larmes est, elle aussi, allée m'acheter une peluche dans le magasin du coin, je ne croyais pas pouvoir dire ça, mais en grandissant le défaut qu'est la naïveté ne disparait pas si on ne lui force pas la main.

22/06/ 2007
Bien des événements se sont passés depuis la dernière fois, c'est en partie à cause de ça que je n'ai pas écrit depuis longtemps, mais de toute façon tout est encore frais dans ma mémoire, comme si ça s'était passé hier, je n'ai qu'à fermer les yeux et regarder les images défiler sous mes paupières closes. D'abord, il y a eu mes parents, après mûres réflexions de leur part et supplications de ma part, ils ont bien voulu reprendre mes cousins, mais seulement un seul, et comme pas hasard il a fallu que ça tombe sur Thibaud, le plus casse-pied de tous. Je leur ai demandé de prendre aussi les autres avec lui, mais ils ont refusé, j'ai pleuré avec de vraies larmes, mais ils n'ont toujours pas cédé. Pourtant, au fond, je ne m'entends pas trop mal avec Thibaud, c'est juste que nous sommes trop identiques et similaires au niveau du caractère et que cela crée quelques peu... des conflits, mais nous savons tous les deux que je suis meilleure que lui dans le domaine du mensonge, même s'il affirme le contraire. Ensuite, il a eu le fait que mon père, le célèbre Monsieur Herson, soit encore monté en grade dans son métier, déjà qu'il ne s'occupait pas beaucoup de moi avant, c'est encore pire, il ne fait que travailler, parfois, nous allons un week-end au ski ou à la mer avec mon cousin mais une fois là-bas il travaille encore. Heureusement que ma mère a arrêté de travailler pour s'occuper de moi, c'est bien dommage d'ailleurs, une de ses sœur, logiquement ma tante, m'a dit que sa carrière de chanteuse était en train de commencer, mais j'étais arrivée et elle avait tout arrêté, je ne saurais jamais comment cela fait d'être célèbre. La dernière chose qui m'est arrivé est bizarre, extrêmement bizarre, j'étais à la gare avec mon cousin et ma mère pour aller passer des vacances en Angleterre, le paye natale de ma mère, quand en regardant quelqu'un, deux mots s'imposèrent dans mon esprit, sans que je ne demande rien. Ils s'évaporèrent dès que j'eus détourné le regard, mais en fixant à nouveau ce personnage, les deux mots s'imposèrent à nouveau dans ma tête. « Jeunesse éternelle », étaient ces mots. Profitant d'un moment d'inattention de ma mère j'allai voir la personne pour aller lui demander son âge, histoire de comprendre le truc avec jeunesse éternelle, voilà le dialogue :

« Quel âge as-tu ? » demandais-je sans lui dire bonjour. L'inconnue, étonné de cette question ne répondit pas tout de suite, puis une fois que la jeune femme eu reprit ces esprits elle me répondit :

« L'âge que tu voudras me donner.
- Ce n'est pas une réponse ! indiquais-je
- Pour moi ça l'est. déclara-elle
- Tu as peur que l'on découvre ce que tu aies vraiment.. » chuchotais-je d'une voix presque énigmatique. Depuis plusieurs années, j'arrive à deviner un peu près comment les gens vont réagir, en chuchotant, une phrase dont moi-même je n'étais pas sûre qu'elle soit juste, allait forcément l'amener à dire quelque chose.

« Comment sais-tu ce que tu sais ? demanda-elle à son tour avec un regard surpris.
- Tu as la jeunesse éternelle, c'est écrit c'est...
- Chuuut ! Si un jour tu la reçois... à partir de ce moment tu pourras comprendre, maintenant oublie moi, fait comme si tu ne m'avais jamais vue.» coupa la femme en s'en allant.

Je ne comprends pas ce qu'elle a voulue dire, mais peut-être ni a-t-il rien à comprendre, peut-être qu'il faut juste attendre que je la reçoive comme elle l'a dit, même si je ne sais pas de quoi elle parle...

20/09/2007
Il m'énerve. C'est les premiers mots qui me viennent à l'esprit quand je pense à mon père, « oui ma chérie, je serais ravie d'aller à la fête foraine avec toi ». Mon n'oeil, la minute d'après, il était déjà retourné au téléphone, le pire c'est qu'il a emmené Thibaud pêcher le week-end dernier ! Et moi rien, comme à chaque fois, moi on me met juste de côté, comme si j'étais invincible. J'ai alors attendue une journée, puis une semaine, puis deux, puis un mois, et non, toujours rien, je ne suis toujours pas allée à cette fête foraine, ou qu'avec des amies, heureusement qu'elles sont là, Thibaud me snob complètement à la maison, qu'est ce qu'il est énervant, toujours en train de jouer à des jeux vidéos stupides ou à traîné avec ces amis sans jamais s'intéresser à moi. Dernièrement je me suis teint les cheveux en rose, simplement pour voir les réactions de chacun. La réaction de ma mère a été de reculer avec une mine épouvanté, puis elle m'a juste tapoté la tête avec un sourire gêné. Mon cousin a réagi en me faisant un de ces sourires et en me disant « Ça te va bien ». Depuis, il passe plus de temps avec moi, pas comme un cousin, plutôt comme un frère, en ce moment nous passons beaucoup de temps tous les deux, comme s'il voulait rattraper le temps perdu, ou peut-être est-ce là une demande de ma mère, je la connais tellement bien que je sais qu'elle serait capable de le lui demander en lui promettant de l'agent facultativement. Mais, la réaction la plus inattendue a été celle de mon père, en me voyant comme sa il a enlevé ces lunettes et en tournant sa chaise vers moi, il m'a regardé fixement. J'ai été surprise qu'il daigne s'arrêter de travailler pour me dire quelque chose et pourtant il m'a clairement dit :

« Quelque chose ne va pas ? »
Déstabilisé, pour l’être je l’étais, mon père me demandait pour la première fois de ma vie ce qu’il n’allait pas.
« Qu’est ce qu’il n’irait pas ? demandais-je d’une voix innocente
- Tu t’es teint les cheveux, répondit-il.
- Et… ?
- C’est que quelque chose va de travers.
- Tu veux vraiment que je te le dise ?
- Donc il y a quelque chose qui ne va pas, si tu souhaites parler à quelqu’un je connais un bon psychologue.
- Te ne comprends donc pas, c’est toi qui ne va pas, tu ne fais que travailler, travailler, toujours travailler, sans jamais faire attention à moi, j’en ai marre, tout simplement… »

Il ne trouva rien à redire et je profitai de son absence de paroles momentanées pour aller dans ma chambre, là où j’écris en ce moment même.

05/01/2008
Il y a une semaine, il s'est passé quelque chose de vraiment bizarre. Je ne sais pas exactement ce qu'il s'est passé, mais ça s'est passé et on ne peut plus revenir en arrière. Moi, j'étais dans ma chambre, en train d'essayer de me faire une coiffure un peu près correcte avec mes cheveux roses. Un cri a alors retentit dans toute la maison, sans attendre j'ai descendu les escaliers précipitamment et je me suis retrouvée sur ma mère, figée en fixant un point dans la pièce. En entendant mes pas, elle m'a regardé et c'est laissé tomber dans la chaise la plus proche. Sans attendre que je lui demande ce qu'il s'était passé elle me débita ce qu'elle avait vu :
« Il était là et puis il a disparu, comme par magie, je ne sais pas ce qu'il s'est vraiment passé, mais il n'est plus là. Mélody, Thibaud a tout simplement disparu... »

Tout simplement.. disparu, qu'elle mot bizarre, je n'aurais jamais cru qu'on puisse l'employer pour quelqu'un de réelle, il doit y avoir de la magie dessous.
"

La fille aux cheveux roses ferma le journal brutalement, chaques pages écrient à l'intérieur lui rappelaient de douloureux souvenirs. Ses doigts glissèrent à nouveau entre la couverture de carton et elle l'ouvrit à nouveau, sur la page qu'elle cherchait.



"04/08/2009
Où suis-je donc ? Sur une plage d'accord, mais sur laquelle, il y en a tellement. J'étais chez moi il y a quelques minutes et puis plus rien. Je risque de ne plus écrire, cet endroit est bizarre et je viens de me rappeler les paroles qu'avait prononcé la femme dans la gare, j'ai l'ai reçue et je suis arrivée ici, pourtant je ne comprends pas, peut-être que je comprendrais après, mais pour l'instant je n'écris plus rien, ce serais trop bête qu'on me voit en train d'écrire dans un journal intime, enfin si il y a une civilisation sur cette île..."


Melody tourna les pages jusqu'à arriver à la dernière, dessus il n'y avait marqué que quatre mots ayant tout un sens : « Journal appartenant à Melody ». Elle ferma à nouveau le livre et alla le ranger en haut de l'étagère, ensuite elle le poussa jusqu'à ce qu'elle entende un bruit indiquant que le livre était tombé sur l'étagère de derrière. C'était peut-être bête, mais elle préférait cacher son journal, seule trace qui lui restait, dedans il y avait marqué ses avis sur l'île et ça mieux vaut que personne ne le trouve, qui sait ce qu'on pourrait retourner contre elle.




DERRIERE L'ECRAN



Âge : Bientôt 14 ans.

Comment avez vous découvert ce forum ? En fouillant dans forumactif.

Première impression ? Il à l'aire bien, surtout que d'après ce que j'ai pus voire, il a l'aire super organisé et les gens ont l'aire accueillant ^w^

Vous pensez être très présent/assez présent/pas trop présent ? : Très présent ou assez présent, ça dépend de ma motivation et des périodes.

Autre chose ? [Code bon by Aria la crevette ♥] je te plumerais la tête, et la tête, et la tête, alouette, alouette, alouette. Code originale x).




Dernière édition par Melody L. Herson le Sam 26 Fév - 13:43, édité 26 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Melody L. Dim 6 Fév - 21:40

Hello la miss, bienvenue ;)

Je poste rapidement pour te dire quelques petites erreurs, qu'il vaut mieux changer avant de les reproduire ailleurs dans la fiche.
Déjà, il me semble que ton avatar (Megurine Luka, non ? ) est déjà réservé. Il te faut donc changer. Ensuite, le nom de code n'a aucun rapport avec le quartier. Il doit avoir un lien avec les fleurs, voire plus large, les odeurs et la nature.
Ensuite, j'ai un gros doute sur le métier, vu qu'il n'y a pas vraiment de justice dans le sens... Des procès. Je laisse cela à discuter.

Sinon, bonne chance pour ta fiche et n'hésites pas à poser des questions ;)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Melody L. Mer 9 Fév - 23:37

Merci ^w^.
Pour l'avatar, j'ai demandé a Faith H. Ravenswood via Mp avant de le mettre et elle a bien voulu que je prenne Luka Megurine :). Pour le nom de code & le métier j'ai changé :D. J'ai fini ma présentation :p.

EDIT : Rectification, j'corrige et ensuite ce sera fini.

RE-EDIT : Re-rectification, j'ai fini :).
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Melody L. Ven 18 Fév - 17:08

Je suis désolééé du retard xX
Euh, j'espère que tu me pardonnes... Sinon, l'histoire est bonne, malgré quelques fautes d'inattention. Sinon, j'ai un léger doute sur le fait qu'une femme lui ai parlé d'Esplumoir, étant donner qu'on ne sait pas qui se retrouvera là-bas. A la limite, je préférerait qu'elle laisse la question en énigme "Si un jour tu reçois une lettre...", mais rien de plus :'3
Sinon, c'est ok pour moi : D
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Melody L. Ven 18 Fév - 18:55

Pour le retard c'est rien, j'fais parfois pire sur un de mes fow'.
J'ai changé, l'histoire, c'est vraie que c'est plus logique :).
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Melody L. Ven 18 Fév - 20:09

Okay ~
Validos très chère ~ 
Bienvenue 8DD

(et n'oublie pas ta fiche lien et tout le toutim, en espérant que tu te plaises ici <3)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Melody L. Ven 18 Fév - 20:33

Merci :D.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Melody L.

Revenir en haut Aller en bas

Melody L.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
— Esplumoir ; ::  :: 
La décharge
 :: Fiches
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit