Forum en pause. Voir ICI.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Mémoires d'un déserteur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

Avenue of the Roses

Avenue of the Roses

Féminin
Messages : 59
Age : 24
Date de naissance : 17/08/1994

MessageSujet: Mémoires d'un déserteur Dim 15 Mai - 3:35

Jad-Onòfre Ruivo

    ◦ Perfume de guerra – Avenue of the Roses – 19ans – Irakien
      Contrôle du verre:
       

Qui je suis :
Parler de mon propre caractère c’est pas chose facile vous savez. J’aurais certainement tendance à faire mon éloge, minimiser mes mauvais points et tout ce bazar, mais je sens que si je ne donne pas les bonnes informations à cette mairie il va m’arriver des embrouilles alors je vais me mettre dans le rang et vous dire toute la vérité, rien que la vérité ; je lève la main droite je dis que je le jure.

Je fais peur déjà. L’individu à l’apparence d’un ours, ça vous rappelle quelque chose ? Alors forcément j’ai jamais eu trop de vrais contacts avec les gens en dehors de ma famille. Parce qu’en plus, en temps comme il faisait dans mon pays, c’était pas terrible, souvent ils étaient morts dans le mois, donc bon… Tout ça pour dire que je suis pas bien doué en relations humaines. Attention je ne dis pas que je les fuis, si je peux taper la causette avec quelqu’un je le fais avec joie, mais encore faut-il que je trouve quelque chose à dire. Faut pas trop me mettre face à un intellectuel sinon j’arrive pas à suivre. Je suis pas bien cultivé dès qu’on me sort de mes domaines de prédilections. Je maîtrise bien la langue quand je veux, et je suis presque un pro en culture d’émissions ou textes « je me fiche de toi, mais comme c’est politiquement correct tu ne peux rien me faire »… Mais après. Ah aussi je suis incapable d’entretenir une conversation sur tout ce qui est effet de mode. C’est pas de l’information, ça, c’est du foutage de gueule. Parce qu’on te parle de l’autre là, Lady Gaga qui fait son show habillé en énorme steak de cheval, tant mieux si elle trouve ça classe et derrière on te fait passer une loi qui va te priver de ta sécurité sociale. Non mais où va le monde ? Faire se trémousser une bimbo pas fichue de garder la même couleur de cheveux trois jours pour faire diversion… C’est désespérant, je pense que si j’étais pas arrivé sur cette île pour me sortir de toutes ces idioties j’aurais finit par me pendre. ‘Fin bref, vous remarquerez que j’aime bien pousser des petites coups de gueule comme ça et critiquer.

Ah oui, critiquer c’est ma grande passion. J’aime bien, ça énerve les gens qui aiment les choses qui sont dégradées et d’autre ça les fait rire. En fait il me semble que moi ce que j’aime c’est enquiquiner le monde. Même les gens que j’aime bien, sauf ma famille parce que bon, on va pas enquiquiner des gens qui ont déjà vécu le pire. Ceux que je préfère faire sortie de leurs gonds c’est les gens qui n’ont jamais manqué de rien et qui se trouvent « trop malheureux dans leur vie ». Comme les gosses de riches qui n’aiment pas leur condition, qui voudraient vivre « comme tout le monde »… Ouais bah j’aimerais bien voir ça. Va faire un tour dans mon pays et tu vas voir où tu pourras te les mettre tes privilèges, faudra pas pleurer que tu te casses un ongle, gros. Ce qui me fait bien tripper aussi c’est les adolescents dépressifs. Ah quels phénomènes ceux-ci, mais je préfère ne pas faire de commentaires, ma description psychologique personnelle deviendrait une dissertation sur les problèmes mentaux des jeunes. Donc voilà j’aime bien embêter les gens qu’ils soient grands, petits, gros, minces, moches, beau, gentils, vilains, japonais, anglais, français, noirs, blancs… Mais j’avoue avoir une préférence pour les américains des Etats-Unis. D’ailleurs je crois qu’ils ont même pas de mots pour s’appeler. Ils se disent « les américains », ils assument pas d’être des « état-uniens » ou un truc du genre ; preuve qu’ils sont complètements bidons.

Je suppose que si je rends en l’état on va me demander des précisions sur comment je fais pour embêter. Et bien c’est simple. Soit j’improvise, soit j’écoute ce qu’ils disent et je les attaque avec une figure de style. Quelqu’un utilise un dérivé d’une maxime ou quelque chose comme ça et je hurle un coup « apophtegme ». Celui qui fait un jeux de mot comme la chanson des petits chats avec le marabout je lui lance un « anadiplose » ; et un dernier qui fait bien insulte « tapinose » quand on me dit quelque chose comme « ça casse pas trois pattes à un canard » ou une bêtise du genre. Ces mots là sont très bien parce que la personne moyenne ne les connaît pas et en plus ils font un peu insultants quand on sait pas ce que ça veut dire. Tu vas voir une racaille, tu la traites d’apophtegme, tu peux être certain qu’il te prend au sérieux et te déclare la guerre, persuadé que tu viens de le traiter de la pire des choses.

Bon, je suis pénible ça vient d’être prouvé d’entrée de jeux. Maintenant je vais pouvoir parler de mon amour pour les enfants… N’ayez pas l’esprit déplacé je vous prie. C’est sûrement parce que ma petite sœur me manque et parce que je veux protéger les plus petits des horreur de ce monde dont j’ai été témoin dès la naissance, mais je peux pas m’empêcher de jouer les nounous dès que je vois un gugusse qui fait moins de treize ans. Après les autres ils peuvent bien tomber du haut d’une falaise c’est leur problème, j’estime qu’ils sont assez responsables pour se débrouiller. Bon, bien sûr avec la tête que je me trimballe c’est pas facile pour approcher les plus petits. Essayez d’imaginer la réaction que vous auriez pu avoir à cet âge là en voyant arriver le cousin du Yéti… Ouais voilà on se comprend. Donc mon affection pour les enfants a du mal à être réciproque.

Tien ? Quoi ? J’ai oublié de dire si j’avais une bonne raison d’être pénible avec les gens ? Oui bon d’accord j’explique, je ne pensais pas que c’était aussi important que ça. En fait j’ai vécu dans le conflit presque toute ma vie alors le calme ne me convient pas. Au Portugal j’avais encore de quoi me battre avec les filles en mini jupes, mais ici plus rien parce que j’ai abandonné en partie cette guerre contre les fringues trop courtes. Alors bon… Il me fallait quelque chose pour « bastonner ». Un truc pour me défouler, me rappeler d’où je viens et en quelque sorte ne pas devenir fou sur cette île. Donc voilà je cherche la merde avec la plupart des gens.

Ouais je sais il me manque une case, mais j’ai pas choisi. Je me fais du bien avec des pamplemousses de préférences pour commencer… Ce qui choque la plupart des gens, mais c’est pas ma faute j’ai eu l’idée en regardant un film. Ensuite je souffre d’un gros sentiment paradoxal lié aux fleurs et à la nature, mais je pense que c’est dit et redit ailleurs dans cette fiche donc je vais passer. Le dernier truc pour lequel les gens me prennent pour un dingue du milieu c’est que j’ai peur de TOUS les animaux. Absolument tous. Du vers de terre à l’éléphant en passant par le chihuahua. Je déteste les bestioles, je ne peux pas les supporter. Je sais pas d’où me vient ce traumatisme, mais il semble que je ne puisse pas supporter d’autre présence vivante que celle des humains… Hormis les bouffeurs hamburgers du nouveau monde que je ne considère pas comme tel. Ouais je suis un gros raciste des amerlocs, et alors ? Donc bref ne me parlez pas de petits chats ou quoi que se soit où je pique une crise. Le seul moment où je passe c’est quand c’est des enfants parce que je les aime. Mais sinon tu me laisses seul avec un moineau tu reviens dix minutes plus tard il est mort ton piaf.

J'aime vivre. Je suis heureux de vivre. C'est tout, c'est simple. Et tant que je serais en vie je serais heureux et je n'aurais à me plaindre de rien. Punaise c'est beau de pouvoir marcher, parler, respirer... Rien que sentir l'air sur sa joue c'est merveilleux, mais je crois que peu de gens s'en rendent compte. Après tout ce qui m'est arrivé j'ai réalisé que la vie était un cadeau à faire durer le plus longtemps possible. Alors même si je cherche les autres, je ne la risque pas non plus. Je ne veux pas sacrifier bêtement ce don de Dieu.

Bordel… Qu’est-ce que je n’aime pas écrire mon propre caractère. Non franchement je ne sais vraiment pas quoi raconter. Je pense qu’on peut déduire certaines choses dans l’histoire, mais je ne peux pas vous déballer ça comme ça. Je vais pas vous expliquer pourquoi j’aime les chips et pas les courgettes ou une autre bêtises du genre qui révélerait que j’ai des troubles mentaux du globe rachidien que je sais plus ce que c’est. Donc ce n’est pas une description très précise, c’est normal, c’est du général et advienne que pourra.

- Apophtègme !
Pourquoi je le suis :
Alors il paraît que vous voulez que je vous raconte mon histoire. Je vous préviens c’est pas joyeux ça peut rester sur l’estomac des petits européens ; surtout ceux qui ont pleuré devant les trucs là avec les vampires metrosexuels et les Walt Disney. Personnellement je ne considère pas mon histoire comme triste. La guerre est un phénomène qui subsistera tant que les hommes vivront. Puis manquerait plus que l’apocalypse dans le torchon des chrétiens –même s’il y a du vrai, ils écrivent que ce qui les arrange là-dedans- se réalise. C’est quand le monde sera en paix que les ennemis de leur Dieu disparaîtront, il paraît. Alors comme j’ai aucune envie que le musulman que je suis ne finisse en bouillie d’hérétique : faîtes la guerre, pas l’amour !


Le premier événement marquant de mon enfance à Bagdad


- Hé Jad-O… Mon frère m’a donné une poudre magique pour aller bien. Si tu veux je la partage avec toi.
- Une poudre magique ?
- Ouais. Il parait que ça perce les nuages gris et qu’on voit le ciel bleu !

Il était beau le ciel bleu. Des pétales de fleurs tombaient des nuages, c’était la première fois que j’en voyais en dehors des quelques livres d’images qu’on avait à la maison. Ils virevoltaient autour de Merwan et moi, nous entourant d’un halo lumineux et incroyablement doux. Nous marchions, insouciants, dans une forêt vierge qui avait poussé en plein milieu de la place prêt de notre immeuble. Les créatures que nous y rencontrions étaient colorées et se comportaient étrangement. J’ai également vu ma première fleur à ce moment là : des ciguë. Si à ce moment là j’avais su que ces beaux végétaux à rayons blancs, par leur signification, m’annonçaient l’événement funeste à venir, j’aurais pu prévenir. Mais, à dix ans, nous ne pouvions pas être au courant.

Lorsque la poudre magique cessa de faire effet, je me mis à raconter avec enthousiasme tout ce que cet enchantement nous avait fait voir. Mon ami ne faisait pas du tout la même description que moi. Lui s’était retrouvé dans un immense pré entouré d’adorables maisonnettes. C’était étrange, mais comme nous étions jeunes et naïfs, nous ne relevions pas cette bizarrerie. Très vite mon camarade emmena une nouvelle dose de poudre blanche que j’accueillais avec encore plus d’enthousiasme que la fois précédente. La verdure me manquait au milieu du champ de ruine qu’était notre ville. Je n’avais jamais pu qu’imaginer le vert et enfin je pouvais le voir se matérialiser autour de moi, comme si je me promenais vraiment au milieu des troncs énormes de la forêt amazonienne. Si j’avais su à cette époque qu’il n’y avait plus grand chose niveau bois en Amazonie, peut-être que j’aurais été dégoûté et n’aurais plus touché à cette saloperie que le grand frère présentait comme l’œuvre d’une fée. Chaque semaine nous en utilisions un peu plus. Nos yeux de mirent à rougir, mais personne ne fit attention. Pai et Mãe avaient d’autres choses à penser comme se réserver une place dans l’abri ou assurer la survie de ma sœur Shéhérazade dans cette époque troublée. Du coup nous on rêvait de plus en plus longtemps, de plus en plus fort.

Un jour Merwan m’apporta une seringue et me dit qu’il fallait que « tu te piques dans l’bras avec et après tu arrives au pays des merveilles pour toute la journée, mon frère il a essayé ça marche. ». Je n’ai pas voulu me piquer. Trop peur d’avoir mal, de me rater et tout ce qui va avec, mais surtout j’avais commencé à sentir que quelque chose n’allait pas bien. J’avais commencé à trembler chez moi si je restais plus de trois jours sans poudre de fée et pour retrouver le rêve du début, j’avais besoin d’en utiliser de plus en plus. D’abord c’était faire travailler un peu trop ces créatures magiques ; vous imaginez pas comme prendre l’avion c’était un truc risqué alors si en plus elles se baladaient avec des petites boules de substance blanche dans le ventre elles risquaient leurs vies. Bien sûr je me disais pas ça à dix ans, juste que c’était du surmenage de bestioles merveilleuses. Le deuxième truc qui m’avait fait réaliser c’était de penser à la réalité. Mon pai m’avait souvent sermonné sur le fait de garder les pieds sur terre car sinon on se faisait vite poignarder dans le dos alors je commençait à remettre en question cette envie de toujours rêver à des choses qu’au final je ne fais qu’imaginer. Toujours est-il que j’ai dit non. Mon ami a haussé les épaules, a prit ma seringue et s’est enfoncé les deux liquides dans le bras. Tout de suite il est devenu bizarre. Il s’est mis à marcher comme un zombie vers une place où une action de déminage était en cours. J’avais beau lui crier qu’il fallait pas aller là, qu’il allait sauter, il ne m’écoutait pas. Peut-être qu’il ne m’entendait pas aussi.

- Arrête Merwan ! Si tu énerves les américains ils hésiterons pas à te jeter sur le terrain parce qu’ils sont en colère ! Tu vas saut-
- Avis à la population ! Des avions se dirigent sur nous, il se peut que se soit un bombardements. Je répète il se peut que se soit un bombardement. Allez tous vous cacher dans les abris.
- Merwan !

Trop tard. La détonation venait de s’enclencher. Un tas de terre et de sable se souleva sous la force de l’explosion qui ne laissa de mon ami que des morceaux de corps éparpillés un peu partout autour. Les ennemis en pleine ‘‘action humanitaire’’ ne faisaient même pas attention au corps de ce pauvre enfant, trop occupés à courir dans tous les sens pour ranger leur matériel avant de se sauver comme des lâches. Une main roula à mes pieds. Je restais figé à la regarder, les yeux écarquillés par l’horreur.

Je déteste toute forme de végétation et le ciel bleu. C’est après eux que courrait mon camarade, c’est à cause d’eux qu’il a trouvé la mort. Si ces choses n’avaient pas existé ni lui, ni son frère, ni moi n’aurions cherché à les trouver. Il ne serait peut-être pas mort à l’heure qu’il est et moi, qui ait prit du retard pour me rendre à l'abri, n’aurais pas eu un morceau de cuisse arraché par la rencontre avec une grenade à fragmentation qui faillit me tomber dessus.


Maintenant quelques petites anecdotes sur comment j’ai grandi, si ça intéresse quelqu’un…


Depuis que je suis petiot j’aime pas les américains. Sûrement parce qu’ils arrêtent pas de faire du mal à ma ville. C’est vrai quoi ; avant on avait un terroriste tout les trente-six et pas des masses de liberté à cause de notre chef, mais depuis qu’ils ont lancé leur mission humanitaire la courbe de population de l’Irak doit être en chute libre. Les vieux font des attaques, les jeunes ne naissent pas et les gens du milieu sont supposés terroristes et se font matraquer. Ces gens sont vraiment débiles.

Je me souviens d’un jour où je jouait tranquillement au ballon sur une place avec des amis ; eux étaient avec leurs détecteurs pour chercher des mines ou des bombes. S’ils n’avaient que ça à faire dans la journée c’était leur problème, tant qu’ils ne nous enquiquinaient pas. Ils criaient parfois des trucs dans leur langue qu’on comprenait pas, mais ensuite ils prenaient des positions bizarres tous ensemble et nous, enfants, ça nous faisait bien rigoler. Là mon pai était venu me chercher parce que ça allait être l’heure du dîner, mais quand il a vu ça il a pété un plomb. Il est allé vers les occupants et il a parlé comme eux. Il m’a expliqué, quand j’ai été un peu plus grand ce qu’il leur avait dit. Ça donnait ça :

- Qu’est-ce que vous faîtes ?
- Circulez monsieur, on est en pleine opération de sécurité. Il y a peut-être une bombe sur cette place.
- Une bombe ? Sur la place du marché ? Vous vous foutez de ma gueule !
- Circulez j’ai dit ou on vous embarque !
- Y a des centaines de gens qui circulent ici matin, midi et soir ! Comment vous voulez que quelqu’un soit venu creuser son trou et poser sa bombe sans que personne le voit ? Idiotas !

Par la suite je passais plusieurs jours sans que pai ne revienne à la maison après être parti avec les américains. Quand on l’a vu rentrer avec ma sœur et ma mãe, il avait de sales blessures au visage. Il nous a dit qu’il était parti en promenade avec les hommes du nouveau monde, mais on savait bien ce qu’il s’était réellement passé. C’était pas la première fois ni la dernière. On a jamais rien dit.

______________


Je me souviens du jour où j’ai tenu pour la première fois une arme à feu. C’était le pied, je me sentais puissant du haut de mes un mètre quarante environ. C’est pour vous dire comme j’étais encore petiot. Un de nos soldats avait fait une intervention dans notre école… Ou plutôt dans ce qu’il en restait, mais c’est pas le problème ici. Il nous avait expliqué deux trois stratégies militaires, bourré un bon coup le crâne pour qu’on adore notre chef. Ils m’ont répété son nom tellement de fois que je sais même plus comment il s’appelait. Ensuite il a voulut nous faire une petite séance de pratique et on m’a donné une petite mitraillette. Au début je pensais que c’était un jouet en plastique comme ceux de la légende des jouets des petits américains, mais c’était une vraie. Chaque enfant avait une arme différente. Il avait donné le bazooka au maigrichon de la classe il n’arrivait pas à le soulever, c’était marrant.

Le militaire nous a fait nous entraîner sur des cibles fixes dessinées sur du papier. Je me trouvais vachement doué, j’avais réussit à en placer une pile dans la tête. Comme j’étais avec un mitrailleur il y avait des trous partout donc je pouvais difficilement rater le bon point, mais j’étais très fière de moi quand même. On m’a donné une sorte de petite médaille en chocolat, c’est bon le chocolat. D’habitude on en mangeait que pour les anniversaires et encore. Ils étaient riches les militaires.

J’étais le plus fort au tir alors le soldat a décidé que j’avais le droit à un entraînement spécial et il a appelé un de ses collègues pour emmener « un traître ». Il m’expliqua que l’homme qui allait arriver c’était un très grand acteur qui allait jouer un homme qui aurait trahi notre patrie. Pour pas qu’il vende des informations aux américains je devais le descendre, ou du moins faire semblant puisque ce n’était qu’un petit jeu en plus pour m’entraîner.

Pile dans la tête.

______________


Une fois on a du déménager. On était parti en famille faire les courses sur un marché. C’était exceptionnel car ils se faisaient de plus en plus rares, faut de denrées à vendre. Shéhérazade avait eu droit à une nouvelle petite robe elle était fine heureuse et moi on avait fait une folie en m’achetant une dague plus décorative qu’offensive suite à une simple remarque que j’avais faite comme quoi elle était jolie. C’était un achat complètement fou étant donné la situation financière dans laquelle nous, les membres de la classe moyenne, étions, mais mes parents avaient insisté comme quoi c’était mon anniversaire en avance. J’ai pas cherché plus loin. J’étais content.

Pendant que mes parents discutaient avec une voisine croisée dans les allées bondées je m’étais écarté avec ma sœur pour s’amuser un peu. Elle voulait jouer à faire semblant que je sois son amoureux. C’était et c’est toujours resté son jeux préféré malgré les années qui passaient. Alors on est parti se promener un peu partout et on faisait comme si on allait acheter des choses pour de vrai. Je la regardais prendre des expressions qu’elle jugeait être celle des grandes filles qui font les courses avec leur copain et nous finissions à rire comme des baleines et se courir après parce que « tu t’es acheté de nouvelles chaussures ? Quelle folie financière ! ».

Alors que nous slalomions entre les client une explosion retentit et un nuage de fumée s’envola du sol vers le ciel. Les cendres volaient partout autour de nous comme ces pétales de fleurs que je déteste tant. Le feu commençait à prendre sur les bâtiments voisins de celui visé ; des femmes pleuraient leur maison disparue. Mãe fut l’une d’entre elles.

On put revendre la robe de ma sœur, mais personne ne voulut racheter ma dague. Pai vendit tout ce qu’il lui restait jusqu’à ne garder que le strict minimum et, aidé par le peu que nous avions à la banque, nous trouvâmes un petit appartement pourri sous les toits. Peu de temps après je m’engageais dans l’armée afin de ramener un peu d’argent au foyer et permettre à ma sœur de continuer ses études. Je devais avoir seize ans.

______________


En très peu de temps j’avais sur la conscience la mort d’une centaine d’hommes et un bras en moins que l’on m’avait recousu de manière assez maladroite. Faut dire le docteur il en avait tellement marre de toutes les horreurs qu’il voyait passer toute la journée qu’il s’était mis à picoler donc forcément il m’a loupé un point de suture ou deux, mais je ne me plains pas je peux le bouger normalement. C’est pas très beau, mais je n’oublie pas que l’essentiel c’est d’être en vie.

Je n’avais jamais vu notre guerre sous cet angle et elle m’avait parue, au début, assez terrifiante. A peine me faisais-je un ami qu’il tombait au combat le lendemain… Alors je ne m’attachais plus à personne. Les cadavres défilaient sous mes yeux désormais blasés de voir passer tant de corps dans le pire des états tous les jours. Je pense que beaucoup de gens ont du devenir fou à l’armée et je m’estime heureux de ne pas l’être devenu aussi. C’est en partie pour ça que je considère ma vie comme une histoire heureuse : je suis vivant et saint d’esprit… Enfin pas moins qu’un autre même si j’ai quelques petites extravagances.

Un jour que je venais de compter une nouvelle cinquantaine de corps, Pai me téléphona pour m’ordonner de rentrer à la maison. Je m’exécutais, curieux de savoir ce qu’il avait de si important à me dire.

Je ne fus pas déçu : il me donna une carte de séjour et un passeport.

- On s’en va Jad-O.
- On s’en va où..?
- Dans mon pays. Ma famille a trouvé le moyen de nous faire tous rapatrier. On quitte enfin la guerre.

Il souriait en me disant cela. Personnellement rester là-bas m’aurait tout autant convenu, j’aurais peut-être même été mieux ; mais je ne pouvais pas penser qu’à moi et laisser les miens partir avec le soucis de savoir si demain je serais encore en vie. Mãe et la petite sœur allaient avoir de meilleures conditions de vie et elle pourraient enfin goûter aux joies d’un pays en paix.

Alors on est parti.


J’ai vécu très peu de temps à Lisbonne, mais se sont des souvenirs vraiment très importants, les derniers dans ce monde.


Heureusement que c’est assez confortable pour dormir les sièges d’un avion. J’avais jamais vu quelque chose d’aussi moelleux. D’ailleurs je m’interrogeais beaucoup sur le pays où nous nous rendions. Pai m’avait appris à en parler la langue depuis ma plus tendre enfance, mais je ne le percevais vraiment que par ce qu’il en racontait… Et c’était considérablement réduit comme témoignage. Je savais que les gens étaient polis, accueillants et qu’il y avait de la morue. Vraiment limité pour aller y vivre du jour au lendemain, mais bon… J’ai toujours réussi à apprendre sur le tas.

Enfin nous arrivions, je ne voyais qu’une seule différence avec Bagdad niveau aéroport : le ciel. Là-bas il était gris, comme s’il pleuvait continuellement des cendres. A Lisbonne, alors que j’approchais de la majorité, je découvrais le ciel bleu, le vrai. Ma sœur avait les yeux écarquillés et ne pouvait plus bouger ; mãe laissa échapper d’entre ses lèvres le nom de notre Dieu. Je ne savais pas si ce que je voyais était de la peur ou la marque d’un espoir retrouvé, mais c’était quelque chose de grand, très grand. Cette impression allait en grandissant à mesure que nous avancions dans ce nouveau pays. La végétation était superbe, durant le voyage je découvrais même une vraie forêt et des vraies fleurs. Même si du plus profond de mon cœur je les déteste, je n’ai pas pu m’empêcher de les trouver magnifiques.

Nous avions une maison, une vraie maison. En pierres solides. Les voisins avaient à peu prêt la même, seules les couleurs changeaient. La notre était jaune. Tandis que les parents récupéraient le peu d’affaires que nous avions j’allais jouer dans le jardin avec Shéhérazade. Très vite je fut distrait pas une rose qui dépassait d’un bosquet de la résidence d’à côté. M’approchant, je commençait à sentir quelque chose de très agréable qui m’était encore inconnu : le doux parfum d’une fleur. Après avoir enfoui mon nez dedans, je restais perplexe : comment une chose aussi cruelle pouvait être en même temps aussi désirable ?

______________


Cela faisait désormais un mois que nous vivions ici. Je n’avais jamais vu les femmes de ma famille aussi heureuses. Les beaux cheveux noir de ma sœur faisaient l’admiration des fillettes de son école. Tous les soirs elle ramenait des amies à la maison. Mãe s’était très vite entendue avec les voisines et elle allait souvent discuter avec elles lorsqu’elle n’avait plus rien à faire à la maison. Papa avait été engagé dans l’entreprise de son frère comme vice-président et il gagnait très bien sa vie. Moi soit j’aidais au foyer, soit je faisais des petits boulots par-ci par-là. Je n’avais pas envie de me lancer dans des études, c’était trop tard pour moi et après tout ce que j’avais vu à l’armée, je ne me sentais pas de m’asseoir dans une chaise toute la journée à écouter un professeur m’expliquer que tout le monde il peut être beau, tout le monde il peut être gentil… Dans un autre monde, oui !

La famille de mon père était venue à notre rencontre plusieurs fois. Tous étaient très sympathiques et nous avaient très bien accueillis malgré notre origine et notre religion qui différait de la leur. Tous étaient chrétiens, nous étions musulmans. Contrairement à ce que je pensais en arrivant, j’étais plutôt heureux de vivre ici.

Ouais, j’étais heureux. On était tous heureux.

______________


Un jour j’ai reçu une lettre d’un inconnu. Le discours à l’intérieur me demandait d’appeler un certain numéro assez bizarre car, après avoir vérifié, il ne correspondait à rien niveau département ou autres. Intrigué j’ai téléphoné et je me suis endormi.

Adieu Shéhérazade, adieu mãe, adieu pai. Adieu car je le sais ; je ne reviendrais jamais.

Oubliez-moi, soyez heureux.


Et là c’est sur Esplumoir un petit bilan.


Deux ans que je suis sur cette île. Deux ans que je me demande tous les jours comment va ma famille. Il est impossible de savoir comment se porte le monde extérieur d’ici et je ne le saurait plus jamais. Sauf peut-être si je tombais sur un petit nouveau qui s’intéressait à l’actualité, mais j’ai trop peur qu’il me dise que le Portugal vient d’être détruit par une explosion nucléaire ou je ne sais quoi. Déjà que le dernier japonais qu’est passé m’a foutu les boules avec le nuages radioactif et tout le bordel autour… J’espère qu’il a pas gâché le ciel bleu de ma mère sinon ça va barder ! Enfin je dis ça, c’est pas comme si je pouvais prendre un petit bateau et retourner sur le continent.

Je l’ai déjà dit il me semble, mon histoire est une histoire heureuse. Laissez tomber les « oh le pauvre il a vécu la guerre c’est terrible » ou les « mon Dieu il lui manque un bout de cuisse ». C’est rien, c’est pas grave du tout. Je suis en vie. Après la drogue, les séances de tir, les incendies, l’armée et tout ce qui va avec… Je suis toujours là. Je respire, je marche, je parle, je vis.

Certes je ne repartirais jamais d’Esplumoir, c’est même pas la peine d’espérer je pense. J’espère juste que tout le monde va bien à la maison, je prie mon Dieu aux heures qu’il faut, je fais le ramadan à peu prêt correctement parce que j’ai du mal à connaître les bonnes dates avec la calendrier chrétien… ‘Fin je vais bien réussir à me refaire un calendrier musulman correct en me basant sur la date de mon anniversaire. Ouais et après je le laisserais traîner quelque part et avec du bol ça fera le même buzz que le calendrier Maya qui s’arrête à tel endroit parce que le mec avait la flemme de finir d’écrire… Ou alors il est mort après tant d’années. C’est plausible si l’on considère l’espérance de vie de l’époque vous me direz.

Bon bref, conclusion :

Je suis heureux d’être en vie.

Ce qui lui arrive sur l’île :
(www.) avec Aneko Kasegawa [en cours]
(www.) avec Avril Andersen et Erwan K. Blackstone [en cours]

Recherche toutes sorte de liens (plus c'est loufoque mieux c'est xD)


Dernière édition par Jad-Onòfre Ruivo le Jeu 1 Sep - 20:18, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Avenue of the Roses

Avenue of the Roses

Féminin
Messages : 59
Age : 24
Date de naissance : 17/08/1994

MessageSujet: Re: Mémoires d'un déserteur Dim 15 Mai - 13:54

C'est quoi ton nom déjà ?


C'est n'importe quoi !
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Integer ut elit orci. Etiam malesuada augue quis massa venenatis hendrerit. Donec suscipit tempus vestibulum. Nullam sit amet pharetra nunc. Maecenas libero velit, suscipit non pharetra sit amet, cursus condimentum turpis. Morbi porta risus non mauris vestibulum at aliquet augue placerat. Morbi.

C'est quoi ton nom déjà ?


C'est très compliqué...
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Integer ut elit orci. Etiam malesuada augue quis massa venenatis hendrerit. Donec suscipit tempus vestibulum. Nullam sit amet pharetra nunc. Maecenas libero velit, suscipit non pharetra sit amet, cursus condimentum turpis. Morbi porta risus non mauris vestibulum at aliquet augue placerat. Morbi.

C'est quoi ton nom déjà ?


Puis-je l'appeler petite sœur ?
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Integer ut elit orci. Etiam malesuada augue quis massa venenatis hendrerit. Donec suscipit tempus vestibulum. Nullam sit amet pharetra nunc. Maecenas libero velit, suscipit non pharetra sit amet, cursus condimentum turpis. Morbi porta risus non mauris vestibulum at aliquet augue placerat. Morbi.

C'est quoi ton nom déjà ?


Mon Innocence
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Integer ut elit orci. Etiam malesuada augue quis massa venenatis hendrerit. Donec suscipit tempus vestibulum. Nullam sit amet pharetra nunc. Maecenas libero velit, suscipit non pharetra sit amet, cursus condimentum turpis. Morbi porta risus non mauris vestibulum at aliquet augue placerat. Morbi.

C'est quoi ton nom déjà ?


Grand gourou de la banane
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Integer ut elit orci. Etiam malesuada augue quis massa venenatis hendrerit. Donec suscipit tempus vestibulum. Nullam sit amet pharetra nunc. Maecenas libero velit, suscipit non pharetra sit amet, cursus condimentum turpis. Morbi porta risus non mauris vestibulum at aliquet augue placerat. Morbi.

C'est quoi ton nom déjà ?


Putain je t'adore !
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Integer ut elit orci. Etiam malesuada augue quis massa venenatis hendrerit. Donec suscipit tempus vestibulum. Nullam sit amet pharetra nunc. Maecenas libero velit, suscipit non pharetra sit amet, cursus condimentum turpis. Morbi porta risus non mauris vestibulum at aliquet augue placerat. Morbi.

C'est quoi ton nom déjà ?


Drôle de petite chose
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Integer ut elit orci. Etiam malesuada augue quis massa venenatis hendrerit. Donec suscipit tempus vestibulum. Nullam sit amet pharetra nunc. Maecenas libero velit, suscipit non pharetra sit amet, cursus condimentum turpis. Morbi porta risus non mauris vestibulum at aliquet augue placerat. Morbi.

C'est quoi ton nom déjà ?


Ça fait pas de mal de temps en temps
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Integer ut elit orci. Etiam malesuada augue quis massa venenatis hendrerit. Donec suscipit tempus vestibulum. Nullam sit amet pharetra nunc. Maecenas libero velit, suscipit non pharetra sit amet, cursus condimentum turpis. Morbi porta risus non mauris vestibulum at aliquet augue placerat. Morbi.

C'est quoi ton nom déjà ?


Travelo testeur de parfums
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Integer ut elit orci. Etiam malesuada augue quis massa venenatis hendrerit. Donec suscipit tempus vestibulum. Nullam sit amet pharetra nunc. Maecenas libero velit, suscipit non pharetra sit amet, cursus condimentum turpis. Morbi porta risus non mauris vestibulum at aliquet augue placerat. Morbi.

C'erst quoi ton nom déjà ?


Une adorable gamine... Amoureuse des animaux
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Integer ut elit orci. Etiam malesuada augue quis massa venenatis hendrerit. Donec suscipit tempus vestibulum. Nullam sit amet pharetra nunc. Maecenas libero velit, suscipit non pharetra sit amet, cursus condimentum turpis. Morbi porta risus non mauris vestibulum at aliquet augue placerat. Morbi.

C'est quoi ton nom déjà ?


Intouchable
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Integer ut elit orci. Etiam malesuada augue quis massa venenatis hendrerit. Donec suscipit tempus vestibulum. Nullam sit amet pharetra nunc. Maecenas libero velit, suscipit non pharetra sit amet, cursus condimentum turpis. Morbi porta risus non mauris vestibulum at aliquet augue placerat. Morbi.

C'est quoi ton nom déjà ?


Superficialité attendrissante
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Integer ut elit orci. Etiam malesuada augue quis massa venenatis hendrerit. Donec suscipit tempus vestibulum. Nullam sit amet pharetra nunc. Maecenas libero velit, suscipit non pharetra sit amet, cursus condimentum turpis. Morbi porta risus non mauris vestibulum at aliquet augue placerat. Morbi.

C'est quoi ton nom déjà ?


Pas de pitié !
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Integer ut elit orci. Etiam malesuada augue quis massa venenatis hendrerit. Donec suscipit tempus vestibulum. Nullam sit amet pharetra nunc. Maecenas libero velit, suscipit non pharetra sit amet, cursus condimentum turpis. Morbi porta risus non mauris vestibulum at aliquet augue placerat. Morbi.

C'est quoi ton nom déjà ?


Pauvre petite adolescente en crise
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Integer ut elit orci. Etiam malesuada augue quis massa venenatis hendrerit. Donec suscipit tempus vestibulum. Nullam sit amet pharetra nunc. Maecenas libero velit, suscipit non pharetra sit amet, cursus condimentum turpis. Morbi porta risus non mauris vestibulum at aliquet augue placerat. Morbi.


C'est quoi ton nom déjà ?


Pauvre ado pseudo-gothi[...]poils aux pattes !
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Integer ut elit orci. Etiam malesuada augue quis massa venenatis hendrerit. Donec suscipit tempus vestibulum. Nullam sit amet pharetra nunc. Maecenas libero velit, suscipit non pharetra sit amet, cursus condimentum turpis. Morbi porta risus non mauris vestibulum at aliquet augue placerat. Morbi.



Dernière édition par Jad-Onòfre Ruivo le Jeu 1 Sep - 21:01, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Avenue of the Roses

Avenue of the Roses

Féminin
Messages : 86
Age : 23
Date de naissance : 19/07/1995
Nom de Code : Edelweiss
Quartier : Avenue of the Roses
Plume : Plume élémentaire du Temps (niveau 2)

MessageSujet: Re: Mémoires d'un déserteur Mer 18 Mai - 15:10

[j'en reviens pas que j'aie pas vu ta fiche avant >.< Je guettais, en plus. J'vais changer de lunettes. Remarque, c'est peut-être le fait que le nom de Jad-O soit en vert prairie, quoi. Bizarrement, c'est difficile à associer xD
Oh, et puis dire que tu trouvais presque choquant que Luca et Os' soient sorti du même esprit tordu... tu peux parler, hein! xD Chrys et Jad-O... Le choc des cultures, tu peux le dire!! xDD]

Breeeeeef! Passons aux choses sérieuses! Je te balance mes deux énergumènes! ^^
Sans idées précises, en plus! Heureuse?

Déjà, Av' : elle serait bien foutue de lui demander avec sa délicatesse habituelle pourquoi il lui manque un bout de cuisse xD Sans la moindre gêne, par simple curiosité (mais il pourra l'envoyer paître, elle a l'habitude).
Après, j'avais pensé à un truc délirant en rapport avec leurs Plumes, vu qu'ils ont tous les deux une élémentaire et que Jad-O maîtrise pas trop mal la sienne (si j'ai bien compris) contrairement à Avril qui est une catastrophe ambulante (mais qui est pleine de bonnes volontés).
L'idée serait qu'Av', l'ayant vu à l’œuvre, ou quelque chose dans le genre, décide (toute seule) que vu sa maîtrise, Jad-O ferait un très bon professeur xD En gros, elle va le harceler jusqu'à ce qu'il accepte de lui donner des "cours" ou des trucs pour maîtriser sa Plume. Sûrement en essayant de lui proposer des marchés, par exemple "tu m'apprends à me servir de ma Plume, et je te donne des cours de botanique" (on est d'accord qu'entre le verre et le temps, c'est pas exactement la même chose, mais Av' ne s'arrête pas à ce genre de détail ^^ Et elle est persuadée que tout le monde rêve d'apprendre la botanique, aussi xD).
En gros, elle risque d'être casse-pied, mais après, c'est une gamine, elle fait moins de 13 ans autant physiquement que sur le plan psychologique, et en plus elle n'aura pas peur du cousin du yéti, donc...
Euh... en espérant que tout ça t'inspire pour un lien un peu plus cohérent. :3

Et après, Luca... Hahaha, j'ai pas d'idées du tout :)
Mais enfin, tu le connais, alors si une idée te viens à l'esprit, je prends! (et je cogite de mon côté).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Avenue of the Roses

Avenue of the Roses

Féminin
Messages : 59
Age : 24
Date de naissance : 17/08/1994

MessageSujet: Re: Mémoires d'un déserteur Mer 18 Mai - 17:03

[Et pourquoi que le Jad-O il aurait pas droit au vert prairie ? Il broute comme tout le monde ! *PAN* x'D
Mouahahaha, j'était sûre que tu aurais cette réaction, j'ai pensé à toi en postant la fiche de l'ours. x3]

Owi ! Je suis sûre que le parent du yéti adorerait Avril ! Même si elle est un peu plus agée que la limite qu'il se fixe, son innocence et tout ce que tu as énnoncé ferait d'elle la petite gamine adorable de laquelle il faut s'occuper par dessus tout et qui, en plus, n'a même pas peur de lui. Le rêve quoi. (Hum...? Non ! Il n'est pas prêtre ! *PAN*) Sérieusement, même si elle est pénible et que parfois il aura envie de lui coller des claques, il la trouvera tellement adorable et voudra la préserver dans son innocence qu'il sera incapable de lui dire quoi que se soit.
Et je vois bien la scène :
Avril : aujourd'hui je vais escalader la tour !
Jad : Non ! o.o
Et la choper sous le bras sans la lacher de toute la journée pour qu'elle y aille pas jusqu'à ne plus en pouvoir et, au final, l'accompagner pour être sûr que tout se passe bien. xD

Pour les questions du bout de cuisse, il aurait pu lui répondre quelque chose comme "c'est un vilain dragon qui me l'a mangé quand je me suis battu avec lui pour sauver un de mes amis"" et ensuite se construire toute une histoire féérique qui, au final ne serait pas un mensonge car il ferait juste un remplacement entre la guerre et les trucs pas chouettes avec ce dragon qui crache du feu. Pour préserver Avril de son histoire pas très joyeuse quoi et vu qu'elle risque de poser pleins de questions...

Ensuite pour l'idée du professeur/élève, j'adhère ! Jad-O ne saurait pas trop comment s'y prendre pour entraîner la plume du temps, mais il trouverait des astuces et toussa, toussa. Je vois bien Avril l'observer avec attention lorsqu'il fait ses flacons de parfums et essayer de faire pareil, mais "ta plume c'est le temps, pas le verre.". L'exercice qui me vient en tête c'est "essaye de figer le temps un petit coup, dis toi que tu veux faire stop sur un dessin animé" ou quelque chose comme ça. Et le jour où elle y arrivera la grosse cata de l'Avril qui en profite pour s'amuser et on retrouver l'endroit dans un état... Avrilien ? Puisqu'elle pourrait tout positionner à sa guise, même si ça flotte du coup. Ca pourrait être drôle. xD

Hé, dis-moi... Avril elle connait Totoro ? Parce que je me suis dit que comme Totoro c'est une sorte d'ours énorme, elle pourrait l'appeler comme ça et se faire les aventures à la Mei dans le film. Jusqu'à sauter sur son ventre à pieds joints et là... (Jad-O ? Masoshiste ? Non c'est juste moi qui aime torturer mes personnages <3)

Voilà mes idées niveau Avril.

Par contre côté Luca il va falloir que j'y réfléchisse ce week-end. Là comme ça je suis pas concentrée, il est déjà 16h00, je mange à 18h30 et je veux lvluper mon Fantominus avant d'aller grailler *PAN* xD Donc je remets Luca à ce week-end. u_u"

PS : Très heureuse ! =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Mémoires d'un déserteur Mer 18 Mai - 17:45

I WANT.


... Et salut. : D


Euh, bah, genre, euh, quoi dire ... Que bah, Jad, il est beau gosse. Et que c'est le genre à pas passer inaperçu. Surtout pour Pavel. Il lui suffit d'une fois à croiser un type dans le genre pour qu'il soit fiché à vie dans sa tête. Après, si elle serait allé le voir ou non ... Elle aborde rarement dans la rue, et c'est surtout quand elle est sure à 100% de son coup. Alors, Jad ...En même temps, elle a pu le croiser plus de fois que les autres. Pas compliqué, 'sont dans le même quartier. Alors, pour peu qu'elle passe devant sa boutique, elle aurait limite pu se programmer. Juste pour le croiser.
Y a quelques points communs, comme ce graaaaand amour porté pour les gosses fouteurs de gueule (quoique Pavel, c'est plus la version féminine qui l'irrite 8D) et les américains. Bref. 8D

Alors, ce qui est possible : Déjà, tirer son coup, parce qu'un mec comme ça, ça court pas vraiment les rues, et même pour une unique fois, elle tuerait père et mère. Ou presque. Si jamais c'est hors d'accès, elle serait plus du genre à redoubler d'astuces ou à abandonner que de dire "soyons amis !". Par contre, si c'est fait, elle va se tirer comme une fleur pour ne pas revenir. Plus à vouloir sympathiser à partir de ce moment-là. Ouais. Elle a pas la même logique.
C'est une amie fidèle cela dit.




... C'est vague en fait 8D.
Si t'as des idées pour broder un peu ... 8D

<3
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Avenue of the Roses

Avenue of the Roses

Féminin
Messages : 86
Age : 23
Date de naissance : 19/07/1995
Nom de Code : Edelweiss
Quartier : Avenue of the Roses
Plume : Plume élémentaire du Temps (niveau 2)

MessageSujet: Re: Mémoires d'un déserteur Mer 18 Mai - 20:52

Ooooh, j'aiiiiiiime!!
Avril s'est trouvé un grand frère nounours!! xD
Soit dit en passant, Jad-O a du courage de se trimballer Av' tout une journée! Faut bien s'accrocher, avec ses bavardages incessants et incohérents et toutes les conneries qu'elle est capable de faire involontairement! Bonjour le mal de tête! (mais elle lui donnera de l'efferalgan, t'inquiète!)

Et après que Jad-O lui aie conté l'histoire du dragon, elle sera trop en admiration (genre "Ouah, en fait t'es un chevalier? La claaaasse! Tu m'apprendra à me battre à l'épée? :3") et elle bavera d'envie, aussi.
Avril : Tu crois qu'on peut trouver un dragon sur Esplumoir?
Jad-O : ... Euh... C'est à dire que...
Avril : Non, parce que j'aimerais trop monter sur le dos d'un dragon, quoi. Mais en attendant, je vais plutôt faire un plongeon du haut de la falaise!
Jad-O : Argh! =.=

Pour la relation élève/prof, c'est nickel (mais pareil, il a intérêt à s'accrocher! ^^ "Jad-Oooo! J'arrive pas à faire changer le verre de forme, je comprends pas pourquoi..." "Tu sais, ta Plume, c'est le temps, pas le verre..." "... ... Ah oui, mince, j'avais zappé, haha! ^^")
Mais c'est vrai qu'avec un aussi bon prof, elle réussira bien un jour à maîtriser sa Plume, et alors là... Tous aux abris! (par exemple, quand elle arrivera bien à figer le temps, elle sera du genre à dessiner des masques exotiques sur le visage des gens, juste pour le fun, en oubliant que ses feutres sont indélébiles. Et après, c'est "Oups... La boulette..." et elle a plus qu'à courir pour sa vie! xDDDDD )

Et alors la référence à Totoro.... *w* *w* *w* *w* *w* *w* *w* *w*
Tu es un génie, tu le savais? J'y avais jamais pensé, mais Avril serait une méga-fan des films de Miyazaki, avec tous les trucs magiques, féériques et absurdes qu'on trouve dedans!
Alors pour Totoro, évidemment! Elle ferait même parfois des mix, genre "Jad-Otoro', ou "Totorad" xDDD Et elle s'accrocherait à son ventre quand il serait debout, en attendant qu'il s'envole ou quelque chose dans le genre. Et puis il a pas intérêt à faire une sieste sur l'herbe, parce qu'elle se gênera pas pour sauter à pieds joints sur son ventre (et même si elle est pas lourde, ça risque de faire mal xD)

Bref, c'est génial, hilarant, parfaitissime!


Et pour Luca... Bah toujours pas d'illumination, et puis là faut que j'aille faire ma tonne de devoir de français et mon exposé sur l'UMP :( (ahahah, trop heureuse... c'est fou les âneries qu'ils nous font faire en ECJS >.<)
Donc on verra ça ce week-end ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Avenue of the Roses
Admin tonique

Avenue of the RosesAdmin tonique

Féminin
Messages : 400
Age : 21
Date de naissance : 12/02/1997
Nom de Code : Pink Narciss
Quartier : Avenue of The Roses
Plume : Lévitation & Empathie avec les animaux - Black Star ♥

MessageSujet: Re: Mémoires d'un déserteur Mer 18 Mai - 21:49

Je viens pour Erwan, moi ♥ Même si Alix est partante pour un lien xDD

Breff. Je verrais bien Erwan soit dans le grand amour - vu qu'il est homo mais qu'il s'assume pas et que donc Pav' est là pour ça - soit dans l'ennemi machiavélique à oublier et à tuer. Les extrêmes quoi ♥
Surtout que pour le grand amour, ça rajouterait du piment vu qu'ils sont pas dans le même quartier. Et qu'Erwan aurait dû mal à se l'avouer. 'Fin bref, choisis ! o/


Vava by Mi-sama ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Avenue of the Roses

Avenue of the Roses

Féminin
Messages : 59
Age : 24
Date de naissance : 17/08/1994

MessageSujet: Re: Mémoires d'un déserteur Sam 21 Mai - 18:44

Pavel > J'ai lu le caractère sur ta fiche, et les trois Pavel pourraient toutes les trois s'accorder avec Jad-O. Après à toi de voir si tu accepte les "3 en 1 lien !" *PAN*
Tirer un coup c'est bien, ça calme, c'est cool. Parce qu'un pamplemousse c'est pas gratuit (*PAN*) et Pavel elle a la bouillotte. En plus elle s'habille pas comme une catain. Comme ça de temps en temps ça me va. Au début ça aurait pu être juste ça la relation, puis genre, un jour, il y aurait eu un croisement à trois : Pavel, une superficielle miini-jupe, et Jad-O. Au même moment dans la même rue. Je pense que l'inconnue s'en serait prise plein la figure. Je sais pas si Pavel apprécie vraiment de se fiche d'elles, mais nos deux persos pourraient se croises de temps en temps et rester sur le bord d'un chemin à regarder tout ce qui passe et faire des réflexions désagréables. xD Et pour la dernière Pavel qui aime les petits n'enfants, et bien Jad-O aurait très bien pu en stalker un parce que "c'est adorable un gosse" et tomber sur maman Pavel.

Donc en gros au départ c'était juste se soulager de temps en temps et le reste se serait le pur fruit du hasard, aucun des deux n'ayant plus tôt l'intention de connaître un peu mieux l'autre. C'est maigrichon de mon côté aussi, mais bon...


Avril > Attention le jeux de mot pourri qui m’est venu au petit dèj’ de onze heure avec Totoro : Avril-Mei => Avril May *PAN*… Manquerait plus qu’elle fume et on pourrait faire Avril-Mei-Join => Avril-May-Juin… *Doublette de PAN* xD Enfin bref, stop l’humour pourri pour le lien.

Tu sais avec son passé Jad-O aura vécu des trucs bien plus pénibles que de supporter Avril. xD Il va s'en sortir. Si tu veux il se déguisera en dragon pour s'amuser aux chevalier avec elle (et une fausse épée, bien sûr).
Rien à redire sur monsieur le prof. Il va en baver joyeusement. xD
Totorad ça me fait penser à une moto, va savoir pourquoi. Je le vois bien sauter sur place ou trouver un trampoline pour amuser Avril accrochée à son ventre. Se serait trop mignon ~


Luca > Enfin je me penche sur son cas à lui. xD C'est parti...

Je zieute un coup ta fiche de lien pour me remettre les grandes lignes en tête et là j'ai une petite idée. Comme avec tout le monde Luca aurait cherché pleins d'infos sur Jad-O dès qu'il l'aurait vu et l'ours se serait aperçu du truc, bien sûr. Alors je l'imagine bien aller le voir et, avec le ton menaçant "faut qu'on parle" alors qu'il ne lui a jamais vraiment adressé la parole avant et le traîner dans une ruelle sombre. (Non, pas de viol *PAN*) Et là... Lui déballer sa vie, même les détails les plus cons genre "à cette époque j'aimais pas les blédinas, mais comme c'était la fête quand je pouvais en avoir un je chipotait pas. N’empêche que j'aimais pas les blédinas." ou bien "un jour j'ai shooté dans un gravât et je me suis pété l'ongle d'orteil. C'est comme ça que j'ai décidé de mettre des chaussures." et conclure par un "et aujourd'hui, j'ai le même slip qu'hier.". En gros il le submergerait de détails inutiles à la con et se casserait ensuite. Il recommencerait dès qu'il le verrait, sans aucune pudeur dans ce qu'il pourra bien lui raconter.
Et bien sûr le faire chier avec des questions à choix comme "tu préfère avoir des dents en bois ou une jambe en mousse ?", "tu préfère avoir la grippe toute ta vie ou trente canards qui te suivent partout ?" et "tu préfère avoir un avant de twingo greffé à l'avant du corps ou Fernandel à la place de la jambe ?" (merci le sketch que j'aime, mais je me souviens plus du comique... *in love de ce truc*)

Donc voilà mon idée de départ alacon. Faut croire que tes persos m'inspirent que des trucs comme ça. x'D


Alix > Comme elle est trop choupi et tout, je propose qu'elle puisse être totalement effrayée par Jad-O pour X raison et lui déprimerait dans son coin parce que "la petit fille elle a peur de moi", il a l'habitude mais c'est toujours un coup dur. xD

Donc pas grand chose du coup, désolée...

Erwan > Lui, je le gardait pour la fin... Je le veux comme graaaaand amour de Jad-O ! En plus ça pourra être trop drôle, complexe et super intéressant comme relation. Bien plus qu'en grand ennemi je pense. Je sais pas encore trop pourquoi mon ours aurait craqué sur lui, mais je vais réfléchir pendant que j'écris la suite. xD

Erwan l'est américain déjà. Donc si l'irakien doit tomber amoureux, ça va faire le méga blocage s'il l'apprend. "Mais... Mais je les déteste les bouffeurs de hamburger ! O.O". Un drame digne de Roméo et Juliette *PAN*. Se serait THE problème pour lequel Jad-O ne voudrait pas s'avouer cette attirance contre laquelle il ne peut pas lutter (<= la phrase trop dramatique *PAN* je m'éclate xD). Limite il en serait à se taper la tête contre des poteaux tellement c'est pas dans sa logique.

Ensuite Erwan l'a un caractère de "p'tit con", comme l'appellerait le yéti même s'ils ont le même âge. Aussi ça le ferait marrer de le voir aussi agressif, il se dirait constamment que ce type est ridicule, pitoyable, plus bas que tout, c'est qu'un sale ado en crise... Mais il l'aime quand même. Et quand il y aurait ça qui lui reviendrait en tête, BAM ! Le poteau.

J'ai toujours pas trouvé pourquoi Jad-O aurait craqué, mais je cherche toujours. (Et puis comme l'amour à ses raisons que la raison ignore... *PAN*) Erwan est super beau, mais c'est pas mon irakien qui s'arrête sur l'apparence. (même si "putain l'est beau Erwan" xD)

Sinon je vois bien Jad-O prendre le risque de se rendre à Bloody Lane en pleine nuit Death Shop alors qu'il n'a pas spécialement de raison d'y aller sur le plan des achats et rester là, pendant des plombes (genre de l'ouverture à la fermeture) à regarder tout ce qu'il y a et parfois se taper la tête contre un mur parce qu'il ne comprends pas ce qu'il est venu faire ici. Au niveau des boutiques peut-être qu'un jour il serait allé à la boutique de jouets par nostalgie de tout ce que sa sœur aurait put avoir ici (certes elle est trop grande pour ça, mais on s'en fiche u_u) et tomber nez à nez avec Erwan. Le gros choc. xD

Euh... Je crois que j'ai dit tout ce qu'il me passait par la tête. Je sais pas si tu comprends tout. >_<"

Donc pour la craquage de Jad-O je pense qu'au départ il aurait pu être vachement surpris par la caractère d'Erwan qui est vraiment "extrême" (même pour un américain xD) et puis je sais pas, il y aurait eu un petit truc qui aurait fait faire "boum" à son petit cœur et le voilà pris au piège. Je pense qu'avec ce que tu pourras en dire j'aurais le déclic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Avenue of the Roses

Avenue of the Roses

Féminin
Messages : 86
Age : 23
Date de naissance : 19/07/1995
Nom de Code : Edelweiss
Quartier : Avenue of the Roses
Plume : Plume élémentaire du Temps (niveau 2)

MessageSujet: Re: Mémoires d'un déserteur Sam 21 Mai - 20:34

Pour Av' c'est nickel, je t'ajoute dès que je fais une MAJ (un jour, quoi... xD)
(et je ne fais pas de commentaires sur les jeux de mots... *essuie ses larmes de rire* si, juste qu'on doit avoir le même humour pourri xD)

Passons donc à Luca!
Ton idée m'a pliée en deux! Tu as trouvé le seul et unique moyen de faire braire Luca avant que lui ne t'enquiquine! Respect!
Je pense que Luca serait, dans l'ordre :
- effrayé ("Hiiiiii! Keskimeveut celui là avec sa tête de yéti?!")
- puis paumé (et muet par la même occasion. Tu as donc également réussi à faire taire Luca. Respect puissance 10)
- puis embêté : "euh, je crois que je me suis fait griller, là..."
- puis commencerait à s'ennuyer sans trop oser l'interrompre parce qu'il a quand même un passé louche et une tête de yéti, le tout accompagné d'une prise de conscience : "eh ben, je ne me suis jamais rendu compte à quel point je pouvais être chiant avec mes monologues... "
- puis franchement embêté quand on arrive à l'épisode des choix : "Je...je... de toute façon, y'a pas trente canards sur Esplumoir! Ou si c'est le cas, je vais aller en plumer quelques uns, et le problème sera réglé!"
- ensuite, je verrais bien qu'il ait vaguement essayé de sympathiser, genre "OK, j'avoue, j'ai un peu fouiné sur ton compte et tu me rends la monnaie de ma pièce! Bravo, franchement! Et maintenant tu pourrais pas me laisser tranquille? s'il te plaît?" (mais sans résultat, ce serait plus drôle xD)
- et pour finir, il regarderait partir avec soulagement Jad-O. En se promettant de ne plus jamais croiser sa route. Et l'éviterait le plus possible (ce qui m'éclate, c'est que d'habitude ce sont les autres qui évitent Luca! Il va enfin comprendre à quel point il est insupportable pour les autres! xD)

Et pendant leurs "discussions", à force, il n'essaierait même plus de faire bonne figure et passerait par tous les stades, à savoir négociations pour cesser les hostilités, suppliements (haha, ça se dit pas, mais je trouve plus le mot, donc osef) à genoux s'il le faut, pas la colère, parce que Luca ne sait pas vraiment se mettre en colère, mais par contre il userait abondamment de sa dernière option : la fuite pure et simple (et là, on pourrait avoir des scènes bien délirantes de Luca qui essaye de s'enfuir mais que Jad-O a rattrapé par le col, et donc mon petit informateur qui continue à courir sur place, totalement désespéré! xDDD)

Brrref, tout ça te laisserait plutôt une place parmi les ennemis, même si en soit Jad-O n'est pas très dangereux pour Lu', juste horriblement casse-pied.

Et... et voilà! Encore un lien très classe et distingué! xD
Si ça te va, je t'ajouterais également chez Luca... un jour...

Et aussi, il va nous falloir absolument un RP! *w*
Avec Chrys, Jad-O, Luca, Avril, peu importe, mais vu tous les liens trop géniaux entre nos persos, on ne eut pas y échapper!
Alors si ça te dit, fais-moi signe quand tu es dispo, et on réglera ça par MP ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Avenue of the Roses
Admin tonique

Avenue of the RosesAdmin tonique

Féminin
Messages : 400
Age : 21
Date de naissance : 12/02/1997
Nom de Code : Pink Narciss
Quartier : Avenue of The Roses
Plume : Lévitation & Empathie avec les animaux - Black Star ♥

MessageSujet: Re: Mémoires d'un déserteur Sam 21 Mai - 22:27

Wahou ** La classe totale ! ♥
Bon, du coup, pour Alix ...
Déjà, Jad il est grand, il a plein de cicatrices genre et tout et puis ... Il est pas tout blanc - couleur de peau hein xD - comme elle tu vois. En plus, il joue avec les armes èé
Mais sauf que genre, ben c'est un parfumier quoi. Et les parfumiers, ben ça utilise quelques fleurs, nan ? Et du coup, ben Alix serait curieuse de voir comment il fait. Mais en même temps, elle aurait super peur de Jad parce qu'il est trop bizarre ! Du coup, elle passerait souvent à la boutique de Jad, mais juste pour essayer de voir comment il fait. Et genre, Jad se rendrait compte de la peur qu'il lui inspire sauf qu'il pourrait rien faire contre - ou peu. Et donc, il essaierait d'être gentil avec elle et tout, pour qu'elle surpasse sa peur èé Et même que parfois, il la laisserait regarder. Genre tous les moyens sont bons pour se mettre Alix dans la poche //PAN// Enfin voilà ... Ch'ais pas trop après xD Tu vois, j'fais comme toi. J'écris, et j'attends que les idées viennent au fur et à mesure ♥

HAAAN ! Je viens de voir un truc dans ta fiche, en lisant le caractère pour Erwan ! - Ouais, si t'as pas compris ça veut dire que je viens de te faire un méchant retour en arrière pour revenir sur le lien J/A xD Je viens de voir que t'aimes pas les animaux. Et c'est un détail qui change TOUT ! Parce que pour Alix, c'est genre trop sacrilège de pas aimer les animaux tu vois. Eux, faudrait limite les vénérer comme des dieux. Du coup, ben comme tu dois le savoir, Alix se balade presque toujours avec Black Star, son familier, un petit Wolf tout mignon qui l'a aidé à sortir de la forêt lorsqu'elle était perdue. Du coup, ben c'est toute une histoire d'amour entre eux. Et elle serait genre venue à la boutique de Jad avec lui, ce que n'aurait pas du tout apprécier l'Irakien xD Même si c'est Alix et qu'elle a moins de treize ans ♥ Donc du coup, ben il essaierait de faire aussi un effort de ce côté là mais ... C'dur quoi. Et puis, surtout qu'Alix en parlerait limite tout le temps, en observant Jad faire ses parfums et tout. Et puis, elle remarquerait légèrement le trouble de Jad, mais elle n'en prendrait pas vraiment conscience. Ou elle penserait que c'est plus un petit truc léger et tout. Mais elle aurait pas totalement confiance non plus et elle garderait ses Lunatics - quand c'est pas Black Star xD - avec elle ♥ 'Fin breff, tu vois l'topo quoi ? o/


Bon, Erwan maintenant ... xD ça promet !
*Se frotte les mains* En fait, soit le grand amour pourrait être à sens unique - genre Jad-O complètement en keaff d'Erwan alors que celui ci en a rien à foutre -, soit réciproque - mais ça risque d'être plus dur et faudrait que je trouve une bonne raison [même si j'en ai déjà une dans la tête //PAN//] -
Breff. J'avoue que le choc Amérique/Irak, ça risque de pas passer très bien. Même si Erwan a tendance à ne pas s'occuper des nationalités et à mépriser tout le monde sans trop de différence xD

Donc, si c'est à sens unique : Erwan remarquerait limite même pas l'attirance de Jad et le considèrerait juste comme un gêneur de plus dont il n'aurait vraiment rien à faire en fait. Du coup, ben il l'ignorerait ou alors, il se ferait un plaisir de torturer Jad comme pas possible - plus sadique tu crèves -. Par exemple, Erwan inviterait Jad dans son lit, histoire de tirer un bon coup, puis il le lâcherait le lendemain. Et genre, même s'il est pas naïf - mais l'amour rend con t'façon -, ben Jad croirait qu'à chaque fois, c'est le bon coup et tout ! Même si Erwan est pas du genre à recoucher avec la même personne, il le fait quand c'est pour son plaisir personnel - et martyriser un pauvre coeur sans défense fait partie de ses petits plaisirs personnels xD -. Ou alors il trouverait d'autre moyen de jouer avec ça, juste pour que Jad souffre quoi ♥ Breff. Il ferait son vrai connard avec et tout xD En plus, pour ne rien arranger, Jad est pas très doué en relations humaines. Donc il risque de faire des gaffes, énerver Erwan plus qu'il ne l'est déjà habituellement et tout :P Du coup, ben Erwan en aurait vraiment marre et limite il n'hésiterait pas à frapper Jad. Même si ce dernier sait quand même se défendre ... Parce qu'avec la guerre et tout ... :/

Et si c'est réciproque : Bon, THE raison pour qu'Erwan puisse retomber amoureux, c'est que Jad pourrait ressembler au seul homme qui ait jamais réussi à faire tomber sous son charme Erwan. ♥ Sauf que ... Ben niveau physique, ça risque d'être dur xD Parce que Dean - l'unique amour d'Erwan - était blond et américain. Donc c'est mort. Après, ben niveau caractère ... éè ça risque de pas être facile xD Parce que vu que Jad déteste les américains ... Tseuh. Puis ouais, le caractère d'Erwan, ben voilà quoi. Il est pousé à l'extrême. Après, ils pourraient aussi faire genre, ils se battent pour s'amuser. Parce que niveau force et musculature, ben même si Jad est imposant, Erwan sait se défendre quoi. Surtout qu'ils ont tous les deux matière à dire en armes à feu et tout.
- Du coup, après la petite pause que je viens de faire pour écrire la suite du lien J/A, je reviens au lieu J/E. Et je t'avouerai que j'ai pas trouvé beaucoup de points communs entre Jad et Erwan xD Ce qui risque de compliquer la tâche pour trouver une raison pour laquelle Jad aurait craqué sur Erwan, et inversement.
Après, pour ce qui est des petites visites au DS ou même au TS, Erwan aurait pu les remarquer et tout mais il ne ferait pas de remarques. Parce que bon, y a pas tout le monde qui connait le DS et au TS, y a pas tant de visites que ça donc ... ♥ Quand y a des clients, il essaye de les garder //PAN// Puis genre, ben à chaque fois que Jad viendrait dans l'une des deux boutiques, Erwan passerait son temps à mater son cul ou son corps en général. Puis il essaierait de le ramener chez lui, tu vois l'genre ? Et ce serait comme un besoin un peu impérieux, comme boire et manger. Il deviendrait limite accro au sex' avec Jad. Sauf qu'il se l'avouerait jamais, parce que c'est pas très bon pour son amour propre xD
Mais après ... Pour ce qui est du craquage, Jad pourrait peut-être avoir décelé - même si c'est pas très perceptible -, dans la façon de coucher d'Erwan, que celui ci est déjà tombé amoureux. Et du coup, ben il se dirait que c'est pas un être si insensible que ça et qu'il a un coeur. Par contre, j'te préviens tout de suite. Dans les relations, c'est toujours Erwan le dominant ! èé Parce que bon ... S'il couche avec autant de filles et de mec's, c'est aussi pour essayer d'oublier Dean qui est pourtant encore bien présent dans sa mémoire et tout. Puis surtout qu'il penserait pas retomber amoureux encore une fois. ♥
Enfin voilà ... Je sais pas trop moi, après xD Et puis, j'suis désolée si tu vois des fautes ou des mots qui ressemblent à rien, mais j'écris au fur et à mesure que je pense du coup je vérifie pas s'il y a des fautes ou non xD Enfin ... J'me comprends quoi.

Breff. Après, ben tu choisis si c'est réciproque ou à sens unique. Et puis si c'est possible, je développerai encore plus et tout ! Genre, on aura des liens trop bien ** Et puis, si j'ai d'autres trucs qui me passent par la tête, j'te fais signe xD♥


Vava by Mi-sama ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Avenue of the Roses

Avenue of the Roses

Féminin
Messages : 59
Age : 24
Date de naissance : 17/08/1994

MessageSujet: Re: Mémoires d'un déserteur Dim 22 Mai - 4:14

Pour Luca : Mouahahahahahaha ! Jad-O tout puissant fait fermer son clapet à Luca, il mérite que tous se prosternent devant lui ! xD

Si il réagit comme ça alors tu peux être sûre que mon ours va limite le stalker certains jours juste pour aller le faire chier en lui racontant sa journée du début à la fin avec tous les détails les plus insignifiants et il trouverait ça trop drôle. Bien sûr, il lui aurait acheté trente petits canards en peluche qui font "coincoin" quand on les touche et aurait trouvé le moyen de les lui accrocher autour de la jambe. *PAN*

J'adore cette relation complètement décalée (pour pas trop changer) qu'ils pourraient avoir. Le pauvre Luca (j'avoue, j'ai faillit marquer "traqueur", faut croire que je vois la scène du Osmanthe suspendu en l'air à la place du petit brun x'D) que Jad-O finirait par classer dans ses "potes" parce qu'il est trop drôle et toussa toussa. Je t'ajoute ce soir ou demain, j'vais voir.

Je t'enverrais un mp incessamment sous peut, plus avec Jad-O je pense puisque j'ai déjà des rps avec Chrysa. Après tu prendras Av' ou Luca avec, comme tu veux.

Pour Alix : J'y ait repensé aussi ce soir au fait qu'Alix adore les animaux, mais que Jad-O nous fait un gros bloquage. Si elle se ramène avec sa bêbête il voudra bien la tolérer... Un peu, parce qu'Alix est toute mignonne et petite. Bon par contre s'il commence à l'enquiquiner se sera le coup de pied dans le train dès que sa maîtresse aura le dos tourné. Je vois bien l'irakien s'effondrer sur le comptoir au fur et à mesure qu'elle en parle et au final tirer la pure tête de zombie qui la fera fuir à toutes jambes. x'D

Pour Erwan : Je sens que c'est reparti pour la tarine, mais bon... C'est compliqué comme lien *PAN* en plus j'ai de nouvelles idées qui fusent et qui changeraient ce que j'ai dit plus tôt, 'fin bref, moi je dis on a pas fini. xD Donc je viens de relire trois fois au moins ce que tu as écris de nouveau, je me lance dans une débâcle totale d'idée. Good Luck pour tout comprendre.

J't'avoue que dans le cas du truc pas réciproque, Jad-O il est pas vraiment du genre à se faire de grandes et belles illusions. Il est vachement ancré dans ce qu'est la réalité et surtout ce qu'elle a de douloureux. Donc au final, après deux trois fois, il finirait par coller un coup de boule à Erwan et s'arranger pour plus trop le revoir et ne pas se faire plus de mal. Être en vie c'est un cadeau alors il va pas le gâcher pour une relation qui n'aboutira jamais et passer une grosse partie de sa vie à se torturer pour un mec. Certes il va être dépressif un petit moment, mais après il aura à peu prêt oublié et il reprendra sa vie normalement tout ça. Donc bon... Perso' ça me tente pas tellement.

J'enchaine peut-être pas dans un ordre bien judicieux, mais j'ai trouvé une nouvelle manière dont Jad-O pourrait se comporter avec Erwan. Le caractère du yéti (ah que j'aime ce surnom) est en quelque sorte extrême dans ce qu'il pense à la base. Et en associant ça avec ton truc du "ils se battent pour s'amuser", j'ai eu le déclic de voir Jad-O jouer la provocation. Par exemple commencer la bataille, réussir à le coincer quelque instant par quelque moyen que se soit et paf ! Que je te vole un baiser. Et de son côté il se persuaderait que c'est un moyen de "déstabiliser l'adversaire", mon œil ! Aussi il pourrait l'appeler "Queen" pour le faire rager, bref tenter de le faire sortir de ses gonds de toutes les manières possible... Même si je suppose qu'avec ça il risque plus de s'attirer des foudres qu'autres chose. Je suis curieuse de savoir ce que ça donne quelqu'un capable de s'opposer à Erwan sans être intimidé pour deux sous.

Du coup j'ai fouillé l'histoire aussi, pour voir, comme ça. La seule chose que j'ai trouvé c'est qu'ils ont tous les deux du tuer très jeunes et que c'est quasiment devenu une routine. Ca aurait pu être le sujet de leur rencontre. Genre Jad-O bouscule Erwan ou l'énerve pour tout autre raison, il se fait menacer de mort, comme quoi il a pas peur d'avoir du sang sur les mains ou je ne sais quoi et réponse de l'ours "Bah c'est bien, moi aussi. Depuis que je suis petit. C'pas ça qui va me faire peur." ou quelque chose dans le même ton. Et enchainement possible avec le concours d'arguments menaçants et Jad qui se rend compte que ça a pas du être facile tous les jours pour Erwan et qu'au final c'est pas vraiment de sa propre volonté qu'il est devenu comme ça. (enfin c'est comme ça que je comprends l'histoire) Du coup il aurait pu avoir un début d'une sorte de "compassion" ou peut-être seulement "pitié" pour lui, mais comme niveau tuerie Jad-O s'est trouvé forcé aussi, je penche plus pour "compassion".

J'avais bien compris en lisant la fiche qu'Erwan domine, point barre. xD Mais pour en revenir au paragraphe de la provocation -je t'avais prévenu c'est mal organisé mon truc- ça pourrait faire gros paradoxe entre les moments au lit où monsieur le King prend les choses en main, où le yéti s'étonnerait carrément de se laisser faire de la sorte ; et le reste du temps où mon irakien ne se laisserait pas du tout impressionner par le caractère agressif d'Erwan l'américain, à lui montrer que ça marche pas sur lui, qu'il arrivera jamais à lui faire peur (sauf si un jour il lui annonce "ton trou ne me satisfait plus, fait quelque chose ou je me casse !" "nooooooon !!"... Ok je sors. xD)

Et je rebondie sur les sentiments. Pourquoi Jad pourrait adorer Erwan au point que ça se transforme en amour. Je pense qu'avec ce qu'il aurait vu du caractère de l'amerloc', il se serait vite rendu compte que son petit roi n'avait personne ou presque à qui il pouvait se rattacher. Il aurait trouvé ça au départ vachement triste puisque lui avait toujours eu sa famille avec lui en gros soutien s'il avait quelques ennuis et du coup cela aurait fait sortir Erwan de la masse des américains moyens, une sorte d'exception qui vaut peut-être la peine qu'on s'y intéresse. En se disant que même s'il prenait des grands airs pour bien montrer qu'il était sans pitié et sans faille, il devait bien y avoir quelque chose qui pesait dans un coin et que, conclusion : Erwan peut souffrir > Erwan est un être humain > Erwan est un américain pas comme les autres. Bon premier point de la réflexion acquis.

Par contre il est un peu trois heures du matin alors je vais aller me coucher, désolée de te couper ça en plein milieu, mais si tu n'as pas réagit d'ici à ce que je me dise de continuer demain, bah j'éditerais ce message là. (Si t'as rien à dire pour le moment, je me contenterais d'éditer et tu verras après... 'Fin bref, bonne nuit !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Avenue of the Roses
Admin tonique

Avenue of the RosesAdmin tonique

Féminin
Messages : 400
Age : 21
Date de naissance : 12/02/1997
Nom de Code : Pink Narciss
Quartier : Avenue of The Roses
Plume : Lévitation & Empathie avec les animaux - Black Star ♥

MessageSujet: Re: Mémoires d'un déserteur Dim 22 Mai - 12:15

Alors ...!
*Se craque les doigts.* Allons-y pour une autre tartine d'écriture et de toussa quoi. U__u

Alix : Breff. Si j'ai bien tout compris, ça donnerait un truc du genre :
" Jad ben ... C'est Jad quoi. Le genre de personne qui fait trop super peur ! Déjà, il a des cicatrices bizarres un peu partout, puis ... Il est grand ! Très grand ! Et c'est pénible de lever la tête, toujours, pour lui parler. Puis, bon ... C'est pas qu'il me fait un peu peur, mais presque. Il a la voix grave, en plus. Mais ... Il est gentil avec moi. Je sais, je suis pas très discrète alors il a dû remarquer qu'il me terrifiait. Enfin, terrifier ... C'est un bien grand mot mais c'est tout ce que j'ai trouvé. Par contre, j'crois que pour se racheter, il me laisse l'observer. Comme ça, de temps en temps, quand je passe à sa boutique emplie de parfums tous aussi odorants les uns que les autres. C'est super impressionnant, son truc. Mais le truc qui cloche, c'est qu'il aime pas les animaux. Il a beau ne rien dire, ça se voit ! En même temps, j'peux pas laisser Black Star dehors à chaque fois que je passe à sa boutique, si ?! Nan, ce serait bien trop cruel pour BS. En même temps, si Jad fait des efforts pour moi, il peut bien en faire pour mon familier ... Na."

Ouais, je sais ... C'est fait à l'arrache xD Donc pour le truc définitif, peut-être que je changerais quelques trucs. Ou peut-être pas. Je sais pas. On verra :D


Bon ... Erwan : maintenant ... o/
Alors, la relation à sens unique, j'avoue que je l'ai proposé mais ... J'étais pas trop partante non plus. J'préfère un truc bien compliqué mais genre vrai grand amour bien réciproque et tout xD Même si on va galérer à trouver des trucs et tout. On va y arriver quand même! èé

Donc, comportement du yéti VS comportement normal d'Erwan - qu'on pourrait facilement qualifier de comportement de yéti de Jad puissance 3 xD -. J'aime l'idée de provoc' et de déstabilisation de l'adversaire en plein milieu d'un combat - amical ou non - :P Surtout que ça ferait plaisir autant à l'un que à l'autre. Genre Erwan coince Jad quelque part et celui-ci essaye de le repousser - mais genre violemment et tout - et là, Jad roule une grosse pelle - //BUS// - à Erwan qui relâche sa pression tellement il est surpris et Jad en profite pour s'échapper de sa prise. Ou inversement. Et puis, genre Erwan en aurait trop marre que Jad le provoc' ou l'appelle Queen et tout, même s'il se dirait que c'est pour la bonne cause et que c'est une raison de plus pour mettre Jad dans son lit - ou pas que dans son lit d'ailleurs, parce que le sol du DS peut être pas mal //TRAMWAY// -. Et puis, il pourrait aussi se dire que Queen et King, c'est pas si loin que ça xD Puis même si ça le fouttrait en rogne que Jad soit pas impressionné par lui, il essaierait de passer outre et tout parce que c'est Jad quoi. Et que c'est une bête de sex' //PAN// ♥

Après, pour la compassion que Jad pourrait éprouver pour Erwan, ça énerverait ce dernier plus qu'autre chose. Parce qu'il déteste qu'on ait pitié de lui - faut pas chercher, pour lui, la compassion c'est une forme de pitié - et tout et que bah ... Il estime n'avoir pas besoin de la pitié des autres quoi. Et même s'il a dû tué très jeune, il s'en est très bien remis de toute façon donc ... Ce serait une sorte de compassion bizarre et pas méritée du point de vue d'Erwan xD Puis genre, tous les deux se balanceraient tout le temps des insultes et des menaces de mort au visage, mais ça ne changerait rien au fait qu'ils s'attirent l'un à l'autre et que c'est the big love entre eux ** ♥ Et puis bon, la compassion de Jad, ce serait un peu à sens unique aussi :D Parce qu'Erwan a pitié de personne U__u. Chacun sa merde, comme on dit xD

Je suis ta logique donc, et je retourne au paragraphe provoc' xD En fait, le truc, c'est que le fait que Jad se laisse faire dominé étonnerait pas mal Erwan qui est habitué au fait que Jad proteste violemment et qu'ils passent limite leur temps à se battre quoi. Mais bon, comme ça lui procurerait une satisfaction personnelle, il ne dirait rien et se contenterait de prendre son pied. Le truc, c'est que je sais pas si tu as remarqué - mais sans doute que si -, Erwan est très ... libertin. xD Il va manger à tous les râteliers quoi. 'Fin, il est pas fidèle. Donc ça pourrait énerver Jad qui lui, se contente d'Erwan et ne va pas chercher ailleurs - enfin j'en sais rien, ça se trouve il en a rien à foutre et il fait pareil ... -. Après, Erwan est pas jaloux quoi. Donc Jad ne pourrait pas faire genre d'aller chercher ailleurs parce que de toute façon, Erwan en aurait rien à foutre. Il veut pas l'exclusivité donc ... Puis il se dirai que si Jad veut voir ailleurs, c'est normal. Faut pas que ça passe dans la routine après, et il faut du changement quoi ! èé Puis genre, Erwan pourrait le menacer en lui disant que ouais, Jad devient plus très bon au lit et qu'il se ramollit. Ce qui ferait que Jad essaierait de trouver plein de moyens pour garder son grand Amour - avec un grand A -. ♥

Et maintenant, le truc du comment du pourquoi Erwan serait tombé amoureux de Jad. P'tet parce que celui-ci serait limite en "vénération" devant lui et que du coup, ben Erwan aurait remarqué quelques trucs chez Jad qui aurait fait craquer son coeur et tout.

OU ALORS ! Je viens de trouver une idée fulgurante là, attention. Par contre, ça bouleverse tout ce que j'ai écrit au dessus mais osef.
Genre, Jad pourrait être le dominant dans la relation sexuelle entre eux, du coup, ça rappellerait Dean à Erwan. Mais genre, Erwan essaierait de dominer tu vois, mais Jad se laisserait pas faire. Et cette obstination, on va dire, ben ç'aurait rendu Erwan trop fou quoi. Et en même temps, il penserait que Jad n'en est que plus attirant du coup, puisqu'il a un point commun avec Dean. ♥ Et que voilà quoi. Et pour cette raison, ben Erwan serait tombé amoureux de Jad. Au début, ce serait juste des apparences et tout, puis après, il aurait remarqué chez Jad certains traits de caractère qui lui auraient bien plu et tout et du coup ben ce serait plutôt transformé en amour sincère et tout. Même si on pourrait penser qu'Erwan est plus capable de sincérité, vu qu'il est toujours en train de mentir et tout. Mais bon ... Le coeur il fait pas toujours comme le cerveau veut donc ... ♥

Après, pour revenir à ton idée, c'est sûr qu'Erwan fait genre d'être le plus fort, le meilleur - enfin, il fait pas que genre parce que c'est le plus fort et le meilleur, mais là n'est pas le sujet -. Puis, surtout qu'Erwan vit dans le mensonge en fait. Et Jad ne ment pas. Enfin, je crois pas. Et du coup, Erwan pourrait être attiré par cette vérité qu'il n'a jamais connu - ou presque pas -. Et Jad serait un peu comme la lumière de délivrance, tu sais. Le truc de la justice ou j'sais pas quoi. Ben Erwan serait comme un papillon attiré par cette lumière de vérité. ♥ - Ouais, je sais la comparaison marche pas très bien mais osef, tant qu'on comprend le sens principal xD - Enfin, ça lui fait donc deux raisons de tomber amoureux de Jad.

Mais après, si on prend le fait que Jad soit le dominant, ça casse tout ce qu'on a écrit au dessus. Ou alors ... on fait les deux tu vois. Genre, une fois c'est Jad qui domine, une fois c'est Erwan. Du coup, ben les deux seraient contents. Et j'pourrais faire un méchant mix de mes idées ♥ Et ce serait trop bien quoi xD
Breff. Voilà. Je sais pas ce que tu en penses, et je sais pas si j'ai mis toutes les idées qui me passaient par la tête. Juste que je les ai balancées un peu à l'arrache et que je suis désolée xDD
Et que j'ai presque aucune excuse vu qu'il est pas trois heures du mat' :P


Vava by Mi-sama ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Avenue of the Roses

Avenue of the Roses

Féminin
Messages : 59
Age : 24
Date de naissance : 17/08/1994

MessageSujet: Re: Mémoires d'un déserteur Dim 22 Mai - 21:36

Bon et bien pour Alix j'ai aucune objection à formuler ni rien et je peux pas te servir de texte comme ça, j'ai pour habitude de les improviser au moment où je met le lien. Surprise, surprise ! xD


Maintenant on se repenche sur le cas Erwan pour une potentielle tartine èwé

Donc la provocation on garde ! Ca va être rigolo. Et les jours où Jad-O voudra vraiment l'énerver se sera "ma petit princesse !". x'D Et je suis pour le sol du DS, en plus ce qui est vendu peut faire de bons jouets *PAN PAN PAN* J'ai rien dit...

Le coup de la compassion c'était surtout pour sortir Jad-O du Erwan=américain comme les autres à haïr un point c'est tout. Je pense que si il en éprouvait un peu il se garderait bien de le montrer et garderait tout pour lui, pas que ça à faire que de sortir de belles tirades à son p'tit prince. xD

Donc parlons du libertinage. Je pense que le yéti serait du genre à aller voir ailleurs régulièrement aussi parce que, quand même, il aurait du mal à s'avouer que "wahou je suis amoureux d'Erwan en fait !" très sincèrement. En fait dès qu'il se retrouverait en présence de l'américain se serait l'évidence même : il l'aime il peut rien y faire, mais dès qu'il serait plus la il remettrait tous ses sentiments en question parce que "merde c'est pas logique" donc il essaierait d'aller ailleurs régulièrement, mais au final, une fois l'acte finit, il aurait son petit Erwan qui lui reviendrait en tête. 'Fin bref lui irait pour se sortir d'une sorte de piège, sans y parvenir donc il serait toujours à recommencer... Je sais pas si tu comprends bien ce que je veux dire. xD Enfin tout ça pour dire que Erwan qui va voir ailleurs, il en aurait quelque chose à faire que lorsqu'il serait en sa présence, mais il n'en dirait pas un mot.

Ensuite je suis pour le mix des deux avec un coup Jad-O domine, la fois d'après c'est Erwan et ainsi de suite. Du coup chez Erwan ça pourrait faire le coup comme quoi il reprendrait le contrôle de la situation et ses propres sentiments et la fois d'après pas de bol ! Il se fait dominer et tout repart en waï dans son petit coeur. xD Si tu le veux bien, l'ours pourrait l'avoir remarqué et s'amuserait avec en se laissant dominer ou non, selon les jours. Ca l'amuserait de voir le trouble qu'il peut lui causer et toussa, toussa. (je pense pas qu'Erwan soit du genre à le montrer, mais bon, comme leurs petits cœurs s'attirent ils peuvent lire l'un dans l'autre et *PAN* xD)

Donc ensuite passons à la sincérité de Jad-O. C'est vrai qu'il hésite pas à dire ce qu'il pense et n'aime pas mentir si ce n'est pas nécessaire. (genre je sais pas si tu as lu son lien avec Avril, mais il lui a raconté un bobard pour la protéger en gros.) Par contre avec Erwan il n'aurait aucune raison de mentir, mais vraiment aucune. Tu me fais chier, je te le dis, j'ai un reproche à te faire, vas-y que je prends aucune pincette -son lvl en relations humaines n'arrange rien xD- et aussi, pour nuancer, même si tu t'en rends pas compte, mais que tu fais un truc que j'apprécie ou que je veux te dire merci, je le dis de but en blanc. Donc si cette sincérité et cette absence de mensonge peuvent attirer Erwan, c'est tout bon.
(Jad-O "le truc de la liberté", je le vois à la Ace Attorney à la barre de la défense lancer une OBJECTION contre Von Karma pour protéger Erwan son client *PAN* xD)

Mais du coup c'est que les paragraphes sont de plus en plus petits... Donc qu'on arrive bientôt au bout ! *w* Wouhou !

Donc Jad-O aurait pu se rendre compte des vrais sentiments qu'il éprouve pour Erwan au bout d'un petit moment à coucher de temps en temps avec, à force de le découvrir un petit peu plus et il aurait finit par craquer pour son caractère de merde. Je vais pas chercher à savoir pourquoi moi non plus, c'est juste pas logique l'amour. Il l'aime. C'est l'américain exceptionnel, la personne qui lui fait voir un "nouvel horizon" sur les gens de cette nationalité 'fin bref, tout ce qu'on voudra, mais il l'aime pour ce genre de petites choses.

Donc euh là je dois allez miamier, donc je poste. (toujours interrompue xD) Vois si tu veux encore nuancer ou quelque chose du genre. Perso je sais pas si j'ai grand chose à ajouter. Ou si tu as des questions sur le comportement de Jad-O, vas-y.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Mémoires d'un déserteur Lun 23 Mai - 19:09

*mille ans après la guerre, moi 8D*

... *bref, lit tranquillement ce qui est dit sur son copain, hein 8D*

Ouais, bah, je vous aime les enfants, mais veto quoi 8D /brique/ Nan, plus sérieusement. Je ramène ce que tu as dit, Jad, pour ma Pavel, et j'approuve totalement. Et par la même occasion, ajouter son grain de sel dans votre jolie relation déjà pas mal compliquée. Parce que bon, Jad, Erwan, c'est des perles, elle y tient. Et si les deux fornicotent, à la limite, elle s'en fiche. Mais si y a une part de sérieux, ça, ça devient problématique. Pas que ça la dérange d'être l'option, de rendre cocu quelqu'un ou gêner, mais de perdre une perle, ça, oui. Alors, osez parler de l'autre, et elle enfoncera avec plaisir le clou du "Naaan, mais ça marchera jamais, oublie. : D". D'autant plus que, si Erwan, il part avec Jad, elle finit larguer. Plus que de le perdre, c'est peut-être de ne pas avoir eu ce privilège qui l'énerverait 8D.

Ouais. Je m'incruste 8D. Mais c'est surtout une anecdote. J'aime mettre des batons dans les roues des gens. 8D

...

*retourne bosser : D*
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Avenue of the Roses
Admin tonique

Avenue of the RosesAdmin tonique

Féminin
Messages : 400
Age : 21
Date de naissance : 12/02/1997
Nom de Code : Pink Narciss
Quartier : Avenue of The Roses
Plume : Lévitation & Empathie avec les animaux - Black Star ♥

MessageSujet: Re: Mémoires d'un déserteur Lun 23 Mai - 21:24

Pour Alix, ça me va parfaitement ! o/ Je t'ajouterai ... Quand j'aurai la motiv' :P Comme pour tous mes liens quoi xD♥

Allez, Erwan maintenant ! On y est presque ! - Sauf avec Pavounette qui vient rajouter son grain de sel èé -
OK. Je note :
Idées gardées :
☼ Provocation ♥ - Avec petits combats et tous les moyens sont bons pour déstabiliser l'autre [y compris de rouler une grosse pelle à l'adversaire xD] -
☼ Les deux vont voir ailleurs pour prendre leur pied - Pas de jalousie ni d'exclusivité -
☼ Une fois l'un domine, et après on inverse
☼ Puis les deux veulent pas s'avouer qu'ils aiment l'autre ♥ - Genre c'est trop bizarre et tout ! éè -
☼ Erwan attiré par la franchise et la sincérité de Jad ainsi que par la ressemblance avec Dean
☼ Jad attiré par le caractère un peu exceptionnel d'Erwan, qu'est pas un américain comme les autres
☼ Autres détails que j'ai oubliés ?


Pour la compassion, on jette. Ou alors, c'est une compassion secrète que Jad garde en lui et tout, et qu'il préfère pas sortir à Erwan de peur de le vexer genre. Même si Erwan se vexe pas si facilement. M'enfin, passons.

Et puis, Erwan s'en foutrait aussi que Jad aille voir ailleurs, puisqu'il le fait aussi. Et que bon, même s'il est genre en keaff sur Jad, ben il serait pas jaloux non plus. Parce que je crois que je l'ai déjà dit mais Erwan c'est pas le mec jaloux et tout. Puis, ce serait un peu comme Jad. Il se l'avouerait pas consciemment qu'il aime l'irakien. Ce serait plutôt tout au fond de lui, même s'il s'en rendrait compte petit à petit. Et puis même s'il est amoureux - genre ça fait trop gamins de primaire ce terme -, ben ça l'empêcherait pas de prendre son pied avec d'autres personnes. C'est un gros dévergondé, mon Erwan ♥
On garde également le "Chacun va voir de son côté pour se satisfaire".

Et puis aussi, ça le ferait chier que ce soit Jad qui domine de temps en temps. Mais après, niveau force, j'crois - et j'ai bien le malheur de le reconnaître - que c'est Jad qui est le plus costaud et tout, avec ça carrure d'armoire à glace. Parce que même s'il est athlétique et quand même vachement musclé, Erwan a plutôt une silhouette fine et tout. Mais ça change rien au fait qu'il préfère être au dessus U__u Après, ben Jad le verrait bien que ça soule Erwan de se faire avoir comme une soubrette //PAN//. Du coup, Jad s'amuserait avec ça et ça mettrait encore plus en rogne Erwan qui ferait tout pour redominer ensuite. Il se laisserait pas faire quoi, mais en même temps, face à Jad, il peut résister et tout mais pas bien longtemps ... Cela dit, maintenant que j'y pense, si les deux faisaient un vrai combat, je ne sais pas lequel gagnerait. Parce que Jad pourrait miser sur la force, avec sa carrure de soldat et tout, mais Erwan est plus fin et donc plus rapide. Et il frappe fort, mine de rien. A voir ... xD
Donc on garde aussi l'idée de l'alternance de dominance ♥

Après, l'étincelle de vérité. On garde aussi. Erwan aimerait la franchise et la sincérité de Jad, qui lui n'a jamais vraiment connu en fait. Parce qu'entre ses parents adoptifs qui ont attendu longtemps avant de lui avouer qu'ils avaient un père mafieux, et son père biologique qui lui a toujours raconté de gros bobards et qui lui a appris à manipuler les autres ... Ben il a pas eu des modèles de bonne conduite xD Je rajoute dans les idées gardées ! :D

Et puis là ... Pavel qui vient rajouter son bâton dans nos roues ... éè Et puis genre ben hein ! Pavel c'est juste la copine officielle d'Erwan quoi ... U__u C'est pas comme si elle était super importante pour lui. Enfin si, quand même, parce qu'elle l'aide à garder son image de gros dur hétéro xDD Mais genre, Erwan ça le soulerait trop que Pavel vienne se mettre entre lui et Jad. Du coup, ben c'est limite il la menacerait de la lâcher pour aller chercher ailleurs. Parce que bon ... Pavel doit bien se douter qu'Erwan est pas très clean comme mec, et qu'il préfère justement les hommes. En plus, Erwan hésiterait pas à lâcher Pavel comme une merde donc ... Juste pour trouver une autre fille moins chiante et qui ferait pas trop d'histoire ♥

Enfin, j'dis ça, j'dis rien xDD
A vous de voir o/


Vava by Mi-sama ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Avenue of the Roses

Avenue of the Roses

Féminin
Messages : 59
Age : 24
Date de naissance : 17/08/1994

MessageSujet: Re: Mémoires d'un déserteur Mar 24 Mai - 9:18

Gnih ! Merci Pavel de nous emmèler encore plus dans des liens pas possible, trop compliqués et qu'il va falloir absolument tout relire pour faire le petit texte de 10 lignes à mettre pour décrire la relation ! *sent qu'elle va en faire 50 parce que ça pourra pas être pus compact x'D*

Alors... C'est parti, rajouter Pavel dans ce foutoir !
Donc on commence par le récapitulatif d'Alix : rien à ajouter. Tout ce qu'on a réussit à dégager est là. *victoire !*. La compassion Jad-O la garde pour lui, dans son petit coin de tête. En gros elle existe que pour lui et presque pas. Quand tu as parlé de l'irakien plus costaud, j'ai vu la scène "mais tiens-toi tranquille !" PAF ! Coup de boule *PAN* xD

Je passe maintenant au plus important du moment : la Pavel.
Déjà, jamais -à moins qu'il soit frappé d'une fièvre de 50°C et se mette à crier "cacatohes" dans toute l'île- le yéti affichera jamais officiellement, devant qui que se soit que "kyaaaaah Erwan !" (<= cri du fond du coeur de Jad-O *PAN*). Donc Pavel aura beau être tout ce qu'elle veut, il réagira jamais plus que ça. Je pense qu'il se contentera d'en coller plein la figure à l'amerloc' en quelques phrases et ensuite affaire classée on essaye de plus en parler. xD
Si Pavel lache la grappe pour pas perdre son privilège de copine officielle d'Erwan (on sait jamais, qu'elle fasse ce choix terrible ! xD) et bien tant pis il la remplacera facilement par des pamplemousses -car il ne faut pas les oublier les pamplemousses- côté lit. Il la voyait limite que pour coucher avec, sauf quelques exceptions avec mini-jupes, enfants et compagnie, donc ça risque pas de l'affecter plus que ça.
Après si elle se met sérieusement entre les deux pour pouvoir les garder chacun de leur côté bah... Si c'était un mec elle se serait pris un poing dans sa face et enquiquiner jusqu'à ce qu'elle craque dans un coin à l'abri des regards (attend Erwan doit surtout pas voir ça *PAN* xD), mais comme c'est une fille... Bah... Je crois bien qu'il va l'ignorer totalement. Ranafout de tous les efforts qu'elle pourra faire ou quoi que se soit puis si à un moment ça en vient sur une dispute à propos de ça et Pav' qui veut garder son privilège la réponse sera certainement un truc comme "bah garde-le, j'en veux pas moi !".
Et sinon bah... Erwan sera condamné à sortir avec Super-Nunuche-Girl pour en trouver une moins chiante *PAN PAN PAN* xD

Voilà, voilà. Bon j'ai p'têtre fait des contresens sur deux trois trucs (ou sur tout, voyons les choses en grand *PAN*), mais j'ai l'excuse de l'alarme incendie du collège collé à l'internat en plein milieu de la nuit. u_u"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Avenue of the Roses
Admin tonique

Avenue of the RosesAdmin tonique

Féminin
Messages : 400
Age : 21
Date de naissance : 12/02/1997
Nom de Code : Pink Narciss
Quartier : Avenue of The Roses
Plume : Lévitation & Empathie avec les animaux - Black Star ♥

MessageSujet: Re: Mémoires d'un déserteur Sam 28 Mai - 23:26

Désolée d'avoir mis du temps à répondre, mais je pensais que Pavel allait poster entre temps. Mais non, donc je me lance. Et j'espère qu'on a bientôt fini parce que les tartines qui font la longueur d'un Rp, je commence à en avoir marre xD♥
Et j'avoue que pour écrire la relation, ça va être galère ... - Je sens bien la partie Jad qui fait genre la longueur de tous les autres liens réunis *déprime d'avance* -

Bon. Alix, c'est Oké. Et tant mieux.
Erwan, maintenant. Pavel, si tu passes par là, sache que je te hais pour le bordel que tu viens de nous rajouter dans ce lien déjà hyper compliqué xD *Va se pendre*. Bon, si j'ai bien tout compris, Jad se fout de savoir si Pavel est la copine officielle d'Erwan ou non, vu que lui-même n'est pas le genre à s'afficher devant tout le monde - à moins d'être complètement mort -. En fait, Erwan pourrait se montrer avec Pav sans avoir aucune réaction de Jad en direct. Par contre, une fois qu'ils seraient tous les deux, ben Jad pourrait essayer de comprendre pourquoi Erwan lâche pas la fille quoi. Sauf qu'Erwan est obligé de conserver son image, donc il essaierait d'expliquer ça à Jad, qui - je pense - pourrait comprendre. Affaire classée, next. ♥

Bon, après, Pavel pourrait genre lâcher Jad et se contenter d'Erwan. Parce qu'elle remarquerait légèrement la relation qu'entretiennent les deux mec's et qu'elle aurait envie de rendre jaloux Jad. Même si nan, ça marche pas comme ça de toute façon. Mais c'est une fille, elle croit que tout marche comme elle veut //PAN//. Après, faudrait que Pavel soit complètement conne pour tout lâcher afin de se mettre juste en relation avec Erwan. Et Erwan ben ... Il s'en foutrait. C'est pas sa vie quoi. xD Sauf que bon, Jad s'en foutrait aussi royalement de savoir si Pavel veut plus de lui ou pas donc ... :D Tout le monde est content. //VLAN//

Et par contre, si Pav décide de se mettre entre les deux pour essayer de pourrir leur relation et d'avoir Erwan juste pour elle et Jad juste pour elle, ben Erwan va pas se gêner pour lui faire comprendre que si elle continue, sa tête va vite finir par bouffer le trottoir. Et Erwan est parfaitement capable de l'exploser contre le sol, même si c'est une fille. Parce qu'Erwan supporte pas qu'on vienne s’immiscer dans ses affaires privées. Et ses relations personnelles, aussi xD Et donc, si jamais Pav est du genre suicidaire, ben elle risque bien de se faire larguée par Erwan qui va aller chercher moins chiante ailleurs. Et Pav aura tout perdu. Na.

Et donc euuh ... Ben je sais pas si c'est très compréhensible. Je suis un peu fatiguée et je dors pas beaucoup xD♥ Donc voilà. C'tout.


Vava by Mi-sama ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bloody Lane

Bloody Lane

Féminin
Messages : 191
Age : 28
Date de naissance : 18/08/1990
Nom de Code : Obscur reflet.
Quartier : Bloody Lane.
Plume : Sort de la fumée de ses oreilles lorsqu'elle est en colère.

MessageSujet: Re: Mémoires d'un déserteur Dim 29 Mai - 0:41

Jad, j'ai eu beau réfléchir toute la semaine, je n'ai pas trouvé la moindre idée qui aurait pu lier ton personnage au mien. Et c'est dépitée que je viens tout de même te demander un lien. Peut-être auras-tu plus d'imagination que moi ? Quoi qu'il en soit, je te laisse choisir le type de lien qui pourrait les unir. Je pensais à un lien grand frère/petite soeur ; mais je sais bien que ce lien n'est ni d'une grande complexité ni d'une immense originalité. Aussi, je m'excuse, mais je te laisse prendre le relais de ma réflexion, qui je l'avoue, nage un peu dans la semoule là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Avenue of the Roses

Avenue of the Roses

Féminin
Messages : 59
Age : 24
Date de naissance : 17/08/1994

MessageSujet: Re: Mémoires d'un déserteur Lun 30 Mai - 13:30

Avant de continuer à blabater avec Erwan pour boucler le truc, on va attendre une petite manifestation de Pavel, hein. xD (Pour le rp auquel je vais bientôt répondre je ferais avec ce qu'on a déjà, c'est pas mal.)

Miru maintenant... Je vais réaliser un de mes fantasmes secrets avec ton personnage et ta plume, si tu l'accepte, grace à Jad-O. Il n'y a pas lieu d'avoir peur ne t'en fais pas *w*

Alors en fait j'ai une petite idée pour une scène de rencontre entre les deux personnages. Miru aurait été énervée pour X raison que l'irakien ignore et l'aurait croisée alors qu'elle avait de la fumée qui sortait par les oreilles et là il se serait approché et lui aurait collé un doigt dans chaque oreille pour voir si la fumée se mettait à sortir par autre part. Une entrée en matière comme j'aime bien et si je rencontrais IRL ton perso j'adorerais le faire alors je tente le coup. x'D

Tu sais on peut rendre bien complexe un lien grand frère/petite soeur. *s'y attelle tout de suite avant de manger comme ça vient.* Alors c'est parti !

Avec une rencontre comme celle que j'ai imaginé je suppose que Miru n'allait pas spécialement apprécier Jad-O au départ, il faut donc un truc pour que cette impression change. Donc je pense que Miru aurait pu s'énerver contre Jad et, comme elle semble un peu parano lorsqu'on lit son caractère, s'imaginer que c'était un assassin qui prévoyait de l'asphyxier de l'intérieur avec sa propre fumée pour qu'on ne l'accuse pas de la mort ou toute autre bêtise du genre. Ils se seraient quittés sur ce ton là, l'irakien se disant que c'était une petite fille toute mignonne (parce qu'elle a 12ans, elle est dans la bonne tranche xD) et Miru le trouvant vraiment bizarre.

Un autre jour Miru se serait fait embêtée par des garçons de son âge ou je ne sais quoi et elle aurait été vraiment énervée et le yéti passant par là aurait été témoin de toute la scène, se disant que, vraiment elle ne savait pas se débrouiller toute seule. Du coup il aurait débarqué dans "l'affrontement" pour prendre les adversaire par le col et les coincer dans un buisson ou je ne sais quoi. Et il se serait passé plusieurs trucs du genre à intervalles réguliers parce qu'en vrai... Jad-O il stalke Miru ! Parce qu'elle a de beaux cheveux noirs comme sa petite soeur en vrai ! xD Puis à chaque fois qu'il se retrouverait vraiment en face d'elle il ne pourrait rien dire d'autre que quelque chose comme "agubhufdfui", bref un truc qu'on comprend rien du tout parce qu'elle serait vraiment toute mimi.

Puis peut-être qu'un jour il lui aurait juré de la servir fidèlement en tant que justicier ou je ne sais trop quoi. Bref un truc bien spécial, mais qui au final rejoint l'idée de grand-frère/petite soeur, mais là je n'ai pas le temps de développer plus alors que j'ai plein d'idée parce que je dois aller manger. Je poste donc ce patakèss pas trop compréhensible et j'attends ta réaction à déjà ça pour voir.
En espérant que mon imagination est pas trop partie en sucette ~ xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bloody Lane

Bloody Lane

Féminin
Messages : 191
Age : 28
Date de naissance : 18/08/1990
Nom de Code : Obscur reflet.
Quartier : Bloody Lane.
Plume : Sort de la fumée de ses oreilles lorsqu'elle est en colère.

MessageSujet: Re: Mémoires d'un déserteur Lun 30 Mai - 14:52

Ah ouais. On me m'avait pas menti en me disant que "même si t'as d'idées, poste donc pour voir et tu verras que Chrys/Jad t'en sortira des millions". XD Bon et bien, moi je trouve tout ça très bien, je trouve très drôle l'idée du coup dans les oreilles. Je pense que Miru aurait fait la même chose si elle avait eu un spécimen comme elle à portée de main.

Sinon, déclencher la plume de Miru est somme toute facile. Il suffirait qu'elle se prenne accidentellement un truc dans la tronche (genre une porte, une banane, que sais-je) ou encore qu'elle rencontre une personne qu'elle déteste, et paf, c'est le drame.

Ah, je vois bien le yéti en mode garde du corps. Mais je pense que Miru détesterai ça, au départ. En fait elle ne fait confiance à personne et je pense qu'elle se sentirait particulièrement en danger face à un mec aussi impressionnant physiquement que Jad. De plus, un mec qui vous suit partout en parlant par borborygmes indéchiffrables et qui vous protège contre votre gré, ça a de quoi énerver. On peut donc dire que ce serait un "je t'aime/moi non plus". Mais au final, au fil du temps, on peut envisager que Miru se prenne d'amitié de son grand protecteur et finisse par lui sourire pour de vrai...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Avenue of the Roses

Avenue of the Roses

Féminin
Messages : 59
Age : 24
Date de naissance : 17/08/1994

MessageSujet: Re: Mémoires d'un déserteur Mar 31 Mai - 9:18

Citation :
On me m'avait pas menti en me disant que "même si t'as d'idées, poste donc pour voir et tu verras que Chrys/Jad t'en sortira des millions".
... Qui a dit ça ? x'D

Pour que Miru change d'avis ça aurait pu se jouer sur un dialogue qu'elle aura eu avec lui, à la parfumerie par exemple. Vu qu'en jouant le jeux de protecteur/protégée ils n'auraient pas vraiment l'occasion de se parler ou se connaître. Un jour Miru serait rentrée là-dedans par curiositée ou tout ce que tu veux et ils auraient enfin pu avoir un dialogue cohérent parce que l'ours aurait pris son courage à deux mains et aurait lutté pour ne plus faire l'assimilation entre Miru et sa soeur.

Puis pendant la conversation il y aurait eu un "petit élément déclencheur" qui aurait fait que Miru aurait commencé à le voir comme une sorte de frère. Je pense qu'il aurait pu l'éclairer sur un point X en lui donnant un bon conseil. Et donc se serait à ce moment là que le "moi non plus" se serait mué en un sourire.

Et après cette conversation il aurait quand même continué à jouer les chevaliers et au final ils n'auraient pas énormément de dialogues tous les deux, ou alors se serait rare. Sa pourrait jouer sur un dialogue de regards aussi, ça pourrait être mimi. Ou alors se serait Miru qui viendrait régulièrement lui taper la discute. (dis, est-ce que Jad-O a l'espoir de pouvoir la prendre dans ses bras pour lui faire un câlin un jour ? >w<)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bloody Lane

Bloody Lane

Féminin
Messages : 191
Age : 28
Date de naissance : 18/08/1990
Nom de Code : Obscur reflet.
Quartier : Bloody Lane.
Plume : Sort de la fumée de ses oreilles lorsqu'elle est en colère.

MessageSujet: Re: Mémoires d'un déserteur Mar 31 Mai - 9:55

Je suis juste morte de rire en essayant d'imaginer Miru en mode bisounours. Pourrait-elle faire un câlin ? Attends, il faut vraiment que je réfléchisse à un réel élément déclencheur.

Hum... S'il lui sauve la vie et qu'elle a eut très peur... Si elle a été enfermée pendant longtemps et a cru qu'elle y mourrait... Alors, peut-être que, dans un sentiment de grande délivrance, Miru ferait s'effondrer les dernières barrières de son orgueil pour remercier la vie de lui avoir accordé une seconde chance. Elle jaillirait de sa prison, en un bond vers son sauveur, s'accrocher de toutes ses forces à ses bras immenses, des larmes inondant ses joues, alors que le soleil du matin les berce de ses doux rayons...

Ou alors, s'il réussit dans un effort soutenu, intense, ultime à attraper dans les machines de la foire, la peluche dont elle rêve toutes les nuits et qu'elle zieute à chaque fois qu'elle passe devant...

A voir, quoi. XD La vie ou la peluche, c'est toi qui choisit. XD

Sinon, je n'imagine pas trop Miru entrer dans une parfumerie de son plein gré. A moins que quelqu'un ne l'y ait obligée. Par curiosité, oui, peut-être... *réfléchis* Ou alors parce que son ballon serait entré dans la vitre ? Ou que quelqu'un lui ait piqué un truc et qu'il soit entré dans la boutique pour lui échapper ? On peut aussi envisager que Miru se soit questionnée, puis mise en colère contre Jad, suite à une agression où il l'aurait secourue. Cherchant la réponse à la question "m'enfin, pourquoi tu m'protèges, le vieux ?!", Miru serait entrée dans la boutique (car Alix ou Ginger lui aurait dit que le mystérieux monsieur travaillait là bas). Sinon, l'idée me plaît. Jad aurait pu lui dire qu'il ne faut pas avoir peur, que tout le monde n'est pas méchant. Et qu'elle est très jolie, si bien que c'est normal que les garçons l'embêtent.

J'aime bien le dialogue des yeux. Pour une fois que Miru trouverait une personne avec laquelle elle ne communique ni avec les poings ni avec les mots... Je pense que ça lui ferait étrange. Et justement, cette absence de langage frontal offrirait une toute autre vision de l'amitié à Miru. On peut dire qu'elle verrait Jad comme un alien, différent des autres "adultes" qu'elle aurait rencontré par le passé.

Aaah, non je ne dénoncerais personne ! En plus la honte, j'ai oublié la négation ! (Non, en vérité, je ne me souviens plus. C'était sur la chatbox. Tu as le choix entre Erevan/Matt, Alix ou Becky. XD)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Avenue of the Roses

Avenue of the Roses

Féminin
Messages : 59
Age : 24
Date de naissance : 17/08/1994

MessageSujet: Re: Mémoires d'un déserteur Jeu 2 Juin - 16:35

Je sens que la peluche reste le plus réalisable. xD Jad-O va s'entraîner de ce pas !

J'adore ce que tu fais dire à Jad-O, c'est trop mignon de dire ça à une pitite fille et en plus ça lui va trop bien de donner une petite leçon de ce genre.

Donc on est d'accord sur tout et on fait le lien comme ça ? Ça va être le bonheur pour l'ours xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Avenue of the Roses

Avenue of the Roses

Féminin
Messages : 111
Age : 22
Date de naissance : 17/06/1996
Nom de Code : Absynthe Mind
Quartier : Avenue of the Roses
Plume : Régénération rapide.

MessageSujet: Re: Mémoires d'un déserteur Jeu 2 Juin - 16:46

Moi, moi, moiiiii ! Un ptit lien ! (Ou un gros of course ! ) o/

*courant d'air*

J'ai pas vraiment d'idées en fait, Jad ayant vécu beaucoup de choses, ça intéresserait June, elle ne le trouverai pas inintéressant comme les autres, il sait ce qu'est la vie, et ça plairait à Juny. Et puis ils sont dans le même quartiers ! ^^

Sinon au contraire un lien négatif pourrait me plaire autant que positif mais pas d'idées, ou même un lien négatif/positif.

J'ai honte de venir sans idée, mais j'avais vraiment envie de demander ! *Part se cacher*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Avenue of the Roses

Avenue of the Roses

Féminin
Messages : 59
Age : 24
Date de naissance : 17/08/1994

MessageSujet: Re: Mémoires d'un déserteur Jeu 2 Juin - 19:47

June ! Si ça continue je vais avoir tous les mois de l'année dans mes relations *PAN*

Donc le lien négatif/positif me parait assez intéressant. Parce le côté superficiel de June risque de ne pas du tout plaire au yéti (même si le parfum est quelque chose de superficiel... Il en fabrique, mais n'en met pas. xD). Par contre le fait que June soit à la recherche du "bonheur" et qu'elle imite ceux qu'elle rencontre et qu'elle croit avoir cette chose qu'elle ne possède pas pourrait l'attendrir et le forcerait à être sympathique avec elle.

En fait Jad-O il voudrait lui faire comprendre qu'être en vie c'est déjà un truc absolumentgénialdelamortquituelavie ! Et qu'être en vie c'est une très bonne raison d'être heureuse et d'avoir déjà avec soir le bonheur. Que même s'il y a des moments tristes et difficile, c'est quand même le bonheur ; parce qu'un bonheur tout plat sans aucune ponctuation ça n'a aucun sens et des trucs comme ça de la philosophie Jad-Oyenne. Et au final il conclu "et si tu te sens triste, prend un pamplemousse et tu verras que c'est pas vrai"... Ou le truc qui veut dire quelque chose uniquement pour lui (et qui peut donner l'impression qu'il se paye ta tête alors qu'il est on ne peut plus sérieux... L'a des troubles mentaux le gros. xD)

Du coup ça donnerait "je t'aime pas parce que t'es trop superficielle" et la sorte de compassion qu'il éprouverait pour elle. Et puis bien sûr il chercherait à gratter la coquille pour voir s'il va tomber sur du vent ou quelque chose de matériel. x3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mémoires d'un déserteur

Revenir en haut Aller en bas

Mémoires d'un déserteur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
— Esplumoir ; ::  :: 
Archives de la Mairie
 :: 
Fiches de Liens & RP en Cours
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit